balbizar

balbizar

Le BalBizar, un spectacle à danser qui va vous faire vibrer !

Partage. Danser à 2, à 4, à 6, à 20 et même en chiffre impair. C’est un bal bizarre, un bal un peu interdit, parce que danser ça fait du bien et que certains aimeraient bien (dictatures de tout poil, intégristes de toute religion…) interdire le plaisir, plaisir de la musique, plaisir de se rencontrer, de sentir un autre corps au même rythme que le nôtre. La danse est une liberté et pendant la seconde guerre mondiale en France, certains bals étaient interdits et devenaient des bals clandestins… Un peu comme celui-là, en beaucoup moins dangereux. Nous dansons, pendant qu’ils nous racontent des histoires, nous rions de nos maladresses, nous donnons la main à des inconnus pour faire une ronde et ça fait du bien. Des comédiens danseurs musiciens nous montrent les pas, tranquillement. C’est chaleureux, c’est un vrai bal, un vrai concert, de vraies chansons et d us sommes avec eux, sous le charme du Balbizar. Et on est bien…

 

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 2h

danseuses-chanteuses-comédiennes Lucie Catsu, Stella Cohen Hadria, Camille Reverdiau / musiciens-comédiens : clarinette Estelle Coquin ; guitare Gabriel De Richaud ; violoncelle Jean Métégnier ; batterie Gabriel Drouet ; accordéon Olivier Philipson / régisseurs hors-piste : son, intrusions sonores et guitare décalée Nico Gotro ; lumières et buvette en couleur Emma Atkinson

 

Production : Compagnie Le Chat Perplexe. Compagnie Conventionnée par la Région et la DRAC Nouvelle Aquitaine, subventionnée par le Conseil Départemental de la Creuse, avec le concours de l’Etat (Ministère de la Culture et de la Communication – Direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle Aquitaine). Avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif Emplois Associatifs.

www.lechatperplexe.com

etoile-du-sud

 

ouverture-de-saison

 Plaire

Plaire

Un one-homme-show facétieux et irrésistible !

Du plaisir on en a plein avec Jérôme Rouger. Le plaisir de rire, de se détendre le corps grâce à sa bonne humeur, à sa malice bon enfant et pas tant que ça. Vous l’avez découvert, il y a quelques années, avec “Je me souviens”, spectacle tendre et plein d’humour. Jérôme Rouger crée des spectacles plein de surprises et souvent différents. Après s’être interrogé sur le bonheur des poules, il nous entraîne dans un abécédaire de la séduction: celle du public par l’artiste, la séduction amoureuse, et celle du politique (plaire au plus grand nombre), le tout à l’époque du zapping (plaire instantanément), avec des projections vidéo pour illustrer chacune des séquences… A comme Avertissement (au public), M comme Manipulation, I comme Imposteur ou encore X comme X, toutes les lettres y passent… Jérôme Rouger, époustouflant de sympathie, dénonce les dangers de la séduction to pliant les pirouettes et les clins d’œil pour vous mettre dans sa poche !

« Avec un humour pince-sans-rire et une maîtrise de jeu de bout en bout surprenante, Jérôme Rou- ger jette un regard incisif sur notre société. » Télérama

 Tarif 16€ - 6€ - 4€ (hors Carte Mégisserie) / Tout public / Durée 1h40


Écriture, conception, jeu Jérôme Rouger
complicités Cécile Delhommeau, Patrick Ingueneau
vidéo, son Jaime Chao
lumières Mathieu Marquis
renfort son Bertrand Coquin
régie générale Jo- sué Fillonneau

 

Coproduction et accueil en résidence : La Coupe d’Or, scène conventionnée de Rochefort ; Les Scènes du Jura, scène na- tionale ; Le Gallia Théâtre, scène conventionnée de Saintes ; CPPC - L’Aire libre, Saint-Jacques-de-la-Lande. Accueil en rési- dence : Le TAP, scène nationale de Poitiers ; Scènes de territoire, théâtre de Bressuire. Aide à la coproduction et à la diffusion : DRAC Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine,  Ville de Parthenay. Compagnie conventionnée par la Région Nou- velle-Aquitaine et le Conseil Départemental des Deux-Sèvres.

En coréalisation avec l'OARA

www.lamartingale.com

olim

mozartium

Le classicisme sans ombre : un concerto miniature suivi d’un symphonie sereine.

Un concert simple comme semblent l’être les notes de Mozart, limpides, sautillantes, murmurées et dansantes, « évidentes » de beautés. Un concert serein, Mozart et Beethoven qui tel un souffle soudain, scandé ou continu, fait respirer amplement l’orchestre et les auditeurs. Un concert tout simple avec un pianiste, François-Frédéric Guy, virtuose, qui a décidé de jouer tout Beethoven dans sa vie, dirige l’orchestre depuis son piano. Il ressemble à un sage mi- aventurier. Ses notes sont ainsi, remplies et pleines d’avenir.

Tarif 18€, 9€, 4€ / Tout public / Dur.e 1h30 environ

 

Ouverture Rondo pour piano et orchestre, Concerto n°21 pour piano et orchestre avec cadence de Marc Monnet Wolfgang Amadeus Mozart / Symphonie n°4 Ludwig van Beethoven

Orchestre de l’Opéra de Limoges / direction et pia- no François-Frédéric Guy

 

Production de l’Opéra de Limoges. L’Opéra de Limoges est un établissement public de la Ville de Limoges en régie personnalisée. Il reçoit le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine et du Ministère de la Culture - DRAC Nouvelle-Aquitaine.

martmeetmartmeet

Une performance dansée, un laboratoire poétique présenté par six chorégraphes et un musicien réunis exceptionnellement à La Mégisserie pour nous faire part de leur art, leur démarche, leur engagement... Soirée suivie d’un partage de mets et de danses avec le public !

La Mégisserie accueille six chorégraphes et un musicien pour une semaine de laboratoire chorégraphique. Des artistes qui n’ont jamais travaillé ensemble acceptent le pari de se laisser troubler par l’autre… Cette semaine sera l’occasion de partager leurs savoir-faire, leurs pratiques professionnelles et artistiques autour de différentes interrogations : comment on crée une danse, à partir de quelles inspirations, quelles nécessités intérieures, quelles convictions, quels héritages ? Et de quelle manière le travail artistique produit des déplacements de pensées ?

Des invités surprise, vidéastes, plasticiens, participeront également à ces échanges.

Ce projet est né de l’envie de présenter le résultat d’un moment de laboratoire, avec tout ce qu’il y a de vivant et d’éphémère dans ce type d’expérience, de frottement à l’autre, de prise de risque.

Une grande marmite d’idées dansées à partager avec vous ! Avec un délicieux buffet final !

 

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 1h45

conception, coordination, chorégraphie et danse Odile Azagury / avec la participation des chorégraphes Claude Brumachon, Claire Durand Drouhin, Chloé Hernandez, Gisèle Gréau, Claire Newland, du musicien Nicolas Naudet et du constructeur Jérémie Garry

 

 

Production : Compagnie Les Clandestins-Atelier Anna Weill. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de l unica- tion - Drac Nouvelle Aquitaine, Site de Limoges.