Danse hip-hop – Danses urbainesjoursdedanse

TOYI TOYI

Compagnie Hors Série - Hamid Ben Mahi

 

toyi

 

samedi 8 avril 2017, 20h30

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 1h05

PASS ÉVÉNEMENT « joursdeDanses » : 9€ la place à partir de 3 spectacles sur les 4 proposés

(Les Pétitions du corps, Toyi Toyi, L’après-midi d’un foehn Version 1, Hakanaï)

 

Toyi Toyi sonne comme un cri, une urgence de dire et de danser.

Hamid Ben Mahi, un des « piliers historiques » de la danse hip hop, aime dans sa démarche artistique se confronter à d’autres disciplines : « frotter » sa danse au théâtre, à la prise de paroles, et aux autres. Le « Toyi Toyi » est une danse de manifestation associée à des chants engagés provenant de la rue. Il était interprété par les foules Sud-Africaines lors des manifestations politiques pendant l’Apartheid.

A partir de cette danse, le chorégraphe pose un regard croisé sur l’Afrique du Sud d’aujourd’hui, une lecture chorégraphique et sensible pour 3 danseurs sud-africains originaires de Katlehong et un danseur bordelais de la Compagnie Hors Série. Il en résulte une pièce d’une énergie folle, où l’on retrouve danses de la rue et danses de la mine, hip-hop, gumboots et pantsula, au gré de la musique et des percussions des danseurs. Une pièce enlevée, un cri de protestation, un désir de partage et de reconnaissance qui convoquent la formidable énergie d’un corps collectif.

 

« Il s’est passé quelque chose de rare, mercredi soir. L’un de ces moments forts qui parlent au coeur et à l’esprit, qui frappent une salle d’une transe contagieuse et finissent par la mettre debout, portée par une vague de joie mêlée de reconnaissance. Ce partage unique et précieux, ce sont les quatre danseurs de Toyi Toyi qui en ont fait l’offrande au public.(...) Sur fond d’images des townships de Johannesburg, cette pièce embarque le spectateur dans le quotidien de ses habitants oubliés de l’égalité et souvent du minimum vital qui, par leur danse revendicative, demandent juste la reconnaissance de leur dignité d’hommes. Tout est dit dans ce fulgurant jeu des corps en mouvement, cette création virtuose et brillante qui fait passer chacun par des états émotionnels intenses .» Marie-Noëlle Robert, Le Populaire du Centre – 17 avril 2015

 

Chorégraphie et mise en scène Hamid Ben Mahi / Avec Steven Mpiyakhe Faleni, Frédéric Faula, Buru Mohlabane et Vusi Mdoyi / Création vidéo Christophe Waksmann / Création lumière Antoine Auger / Création son Sébastien Lamy / Architecte accompagnant à la scénographie Christophe Hutin Construction du décor Elvis Artur

 

 

Production : Compagnie Hors Série. En coproduction avec le CCN de Caen – Basse Normandie, le CCN de Créteil et du Valde-Marne / Cie Käfig, la scène conventionnée danse-théâtre Espaces Pluriels - Pau, Le Cuvier - Centre de Développement Chorégraphique d’Aquitaine - Artigues-près- Bordeaux, l’IDAC - Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence Culturelle de la Gironde. Soutiens : CCN d’Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques – Malandain Ballet Biarritz (Accueil Studio saison 2014-2015), Théâtre de l’Olivier à Istres, IFAS / Institut Français d’Afrique du Sud, Ville d’Ekurhuleni (Afrique du Sud), Université de Johannesburg (Afrique du Sud). Ce projet bénéficie du Fonds d’Aide à la Création de la Ville de Bordeaux. Accueil réalisé avec le soutien de l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle - Aquitaine.

LogoOARA

 

 

http://www.horsserie.org