desgeneration

desgeneration

 sourd spectacle-visuel

Un hymne joyeux et optimiste qui célèbre la culture hip-hop et le plaisir de danser entre insolence, insouciance, performance et générosité du partage.

Aux fondements du hip hop, il y a la devise « Peace, Unity, Love, and Having Fun ». Tout un joyeux programme, pour ce mouvement artistique, ancré en France depuis plus de trente ans, qui a vu défiler plusieurs générations de danseurs ! Nées d’abord sur le bitume, et aujourd’hui accros à YouTube, elles sont ici rassemblées sur scène par le chorégraphe Amala Dianor à travers un casting de haut vol.

Après s’être distingué en tant qu’interprète dans les spectacles d’Abou Lagraa, de Farid Berki et d’Emanuel Gat, Amala Dianor revient aujourd’hui sur son histoire du hip-hop. Entre les « anciens » et les jeunes pousses, Amala Dianor a voulu préserver cette culture du défi, de la confrontation, ce goût de la performance et du plaisir de danser. Avec, la belle idée de bienveillance des uns envers les autres, de la transmission et de la solidarité, quel que soit l’âge ou l’endroit d’où l’on vient. Un spectacle comme un remède utopique aux perspectives qu’on nous assigne !

Retrouvez la Compagnie Amala Dianor dans Quelque part au milieu de l’infini et Une, mardi 6 février à 20h et Man Rec, jeudi 5 avril à 20h au CCM Jean-Moulin, Limoges. Tel 05 55 45 94 00.

 

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 1h PASS ÉVÉNEMENT « joursde- Danses » : 10€ la place pour les 3 spectacles proposés (Correction, Sas/Suite + Inspire Expire, De(s)gé- nération)

chorégraphie Amala Dianor / assistante chorégraphe Rindra Rasoaveloson / danseurs Gabin Nuissier, Brahim Bouchelaghem, Mathias Rassin, Admir Mirena, Sandrine Lescourant, Link Berthomieux / musiques Awir Leon / lumières Xavier Lazarini / régie technique Samson Milcent

Production : Compagnie Amala Dianor / Kaplan. Coproduction : Théâtre Louis Aragon Scène conventionnée danse de Trem- blay-en-France (93) ; CNDC d’Angers ; le CCN de Créteil et du val de Marne ; WIP La Villette et Théâtre Paul Eluard de Bezons, scène conventionnée danse dans le cadre de la permanence artistique de la Région Ile de France (78) ; le CCN de La Rochelle. Avec le soutien de la région des Pays de la Loire ; de la ville d’An- gers ; ARCADI ; la SPEDIDAM. Amala Dianor est artiste associé à POLE-SUD – Centre de Développement Chorégraphique - Strasbourg, au CENTQUATRE - Paris et à l’association Scènes de Pays dans les Mauges (2016-2018).

http://amaladianor.com

foret-traverse

foret-traversee

Un conte dansé et musical, une traversée dans la forêt des légendes...

Les chorégraphes Claude Brumachon et Benjamin Lamarche (présents cette saison à La Mégisserie avec un spectacle avec des danseurs amateurs sur Mai 68 et à la rencontre poétique et chorégraphique M’Artmeet) nous proposent un conte dansé et musical sur le thème de la forêt. Une exploration de la forêt en tant que lieu de tous les mystères et de toutes les légendes.

Dans ce spectacle pour trois personnages (deux danseurs et un violoniste), la danse dessine la légende des « trois sans toit ». Trois créatures mi-hommes, mi-bêtes au croisement des âges et des chemins, unis pour rester humains. Trois figures vire-voltantes au son du violon ; trois vagabonds vivant dans l’instant présent avec l’espoir et l’élégance des voyageurs. Avec eux, la forêt se traverse comme un parcours de vie, où la clarté succède à l’obscurité.

Une danse à trois faite d’échanges, de virtuosité, d’errances, de fulgurances. Une danse ciselée, vive, contrastée, une danse du corps offert, comme Claude Brumachon sait si bien en créer.

 

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 6 ans / Durée 50 min

représentations scolaires  

mardi 24 avril 2018 / 14h30

mercredi 25 avril 2018, 10h

Retrouvez la Compagnie Sous la peau dans Further, l’ailleurs, jeudi 18 et vendredi 19 janvier à 20h au CCM Jean-Moulin, Limoges. Tel 05 55 45 94 00.

chorégraphie Claude Brumachon / danseurs Benja- min Lamarche, Arthur Orblin / violon Byron Wallis

musiques Béla Bartok : Sonate pour Violon Seul - II Fuga, III Melodia / Paul Ben-Haim : Sonate en Sol - I Allegro energico, II Lento e sotto voce / J.S. Bach : Partita N° 2 en Ré Mineur - II Corrente, IV Giga ; Partita N° 3 en Mi majeur - II Loure / Musique Klezmer (com- positeur inconnu) : Varshaver freyleks ; Tants, yidelkeh, tants !

 

Production : Sous la peau. Co-production : JM France. Accueils studio : CCN de Nantes, Ambra Senatore - Métairie des Arts, Saint-Pantaléon-de-Larche. Compagnonnage : La Ferme de Villefavard.

www.jmfrance.org logo-JMF

www.brumachon-l che.fr

 

les-aujourdhui-qui-chantent

les-aujourdhui-qui-chantent

Les aujourd’hui qui chantent, c’est croire, agir et vivre maintenant le changement. C’est ne pas attendre la saint glinglin pour que le monde se transforme. C’est prendre son destin en main, avec de petits, grands rêves qui se construisent aujourd’hui. C’est montrer qu’il y a plein de gens qui travaillent pour qu’au- jourd’hui ne soit pas comme hier, que ce soit en mieux.

Les aujourd’hui qui chantent, c’est un hommage à ceux de mai 68, à ceux de la révolution des fleurs, à ceux d’autres révoltes qui ont changé notre vie. Les aujourd’hui qui chantent, c’est dire, c’est possible, n’attendons pas demain.

Et comme nous sommes dans un théâtre, nous allons présenter un spectacle collectif : avec du théâtre, Thomas Visonneau et 15 jeunes gens qui vont dire leurs rêves et leurs aujourd’hui qui chantent. Avec de la danse et Claude Brumachon et une quinzaine de danseurs amateurs, autour du geste révolutionnaire, de l’énergie de la révolte... Avec 15 écrivains amateurs et Stéphane Jaubertie qui vont écrire des textes et rêver leurs au- jourd’hui.

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 20 min + 30 min

 

les-aujourdhui-qui-chantent2