Musiques du mondefin-du-monde

CIGDEM ASLAN

 

cigcem-aslan

 

 

samedi 26 novembre 2016, 20h30

Prévente auprès de Point Show, tel 05 55 32 39 22 - 6, rue Elie Berthet, 87000 LIMOGES

Tarif 16€, 6€, 4€/ Tout public / Durée 1h30

 

Cigdem Aslan est née à Istanbul, turque et kurde alévie, elle chante à la fois en grec et en turc.

Le Rébétiko est un chant né dans les ports (Smyrne, Athènes, Istanbul…). Un chant des quartiers populaires et parfois malfamés, une musique née dans les années 1920, années de guerre entre la Turquie et la Grèce, années d’exil pour des millions de personnes. Le Rébétiko, que chante merveilleusement Cigdem Aslan (chants traditionnels et compositions contemporaines), est né de toutes ces influences et de la rencontre des populations chrétiennes, musulmanes, européennes et asiatiques. Le Rébétiko de Cigdem Aslan, profond comme un blues, sombre et nostalgique comme un fado, dansant comme une jupe légère, pétillant comme sa jeune vie, chante l’exil et l’amour, la nuit et la liberté.

A la fin de la première partie, nous vous proposons de dialoguer avec Cigdem Aslan et… sur la situation de la Turquie et de la Grèce.

 

« C’est au Rébétiko, à la fois grec et turc que Cigdem Aslan redonne vie, somptueusement et fidèlement,dans ce magnifique album. L’artiste nous chante dans les deux langues, grecque et turque,des chansons traditionnelles, mais aussi des compositions qui reprennent les thèmes usuels du Rébétiko, […] le goût du hashish et de la boisson, les femmes libres qui préfèrent chanter dans les cabarets que se marier, l’éloge des hors-la-loi […]. Un disque exceptionnel, où d’excellents musiciensentourent, en un écrin de sonorités orientales chatoyantes, la voix chaleureuse de la jeune artisteturque. » www.babelmed.net

 

Chant Cigdem Aslan / Violon Michalis Kouloumis / Qanoune Nikolaos Bampas / Contrebasse Colin Somervell / Percussions Antonio Gordillo Romero

 

 

 

 

Concert symphonique

IDYLLE

Orchestre de l’Opéra de Limoges

 

OLIM1

vendredi 2 décembre 2016, 20h30

Tarif 18€, 9€, 4€ / Tout public / Durée 1h30

 

Le romantisme sait, parfois, peindre un amour sans mort, porté par la joie.

Wagner avait le sens de la mise en scène et le goût des femmes. Sa vie amoureuse et ses compositions sont parfois mêlées. A son épouse Cosima, il offre la Siegfried Idyll, une pièce orchestrale où Siegfried et Sieglinde tombent amoureux l’un de l’autre. Moment d’extase à l’état pur, romantisme de l’écriture, qui se veut descriptive (bruits de forêt allemande) et évocatrice (bruits de héros allemand), avec des sentiments, purs (idylle...) et charnels (... dans les buissons).

A son amante, la poétesse Mathilde Wesendonck, il offre la mise en musique de quatre de ses poèmes. Geste rare de la part de Wagner, puisque ce sont les seuls textes non signés par lui sur lesquels il compose une oeuvre inspirée par la légende de Tristan et Yseult.

Quant à Schumann, loin de chercher à tout prix l’héritage de Beethoven ou de Schubert, il compose sa deuxième symphonie, tout juste sorti d’une sombre période de maladie et de dépression. Il clame une joie radieuse et absolue, qui prend sa source dans une musique plus absolue : celle de Bach. Thèmes, formules, écritures s’inspirent de l’exaltation spirituelle luthérienne ou maçonnique plutôt que du romantisme sombre et mélancolique. Et pourtant, tout dans cette symphonie respire Schumann, qui fait ainsi la synthèse de la musique allemande à travers aussi bien

l’Offrande musicale, la Flûte enchantée, la Neuvième et le Wanderer.

 

Cette saison, l’Orchestre de Limoges et du Limousin, que La Mégisserie et Saint-Junien accueillent depuis une trentaine d’année, a décidé de devenir Orchestre de l’Opéra de Limoges. Principalement destiné à l’Opéra de Limoges, il est invité ici, une fois cette année. A La Mégisserie, nous voulons continuer à vous proposer de la musique classique ou savante avec des formations importantes (de 40 à 70 musiciens) qui apportent un souffle, une puissance, une richesse, une variété musicale, une vitalité irremplaçable. Nous accueillerons ainsi l’Orchestre Poitou-Charentes en janvier et le choeur Mikrokosmos en avril.

 

Siegfried Idyll, Wesendoncik Lieder de Richard Wagner / Symphonie n°2 de Robert Schumann Orchestre de l’Opéra de Limoges / Direction Robert Tuohy / Mezzo-soprano Catherine Hunold

 

Production de l’Opéra de Limoges. L’Opéra de Limoges bénéficie du soutien de la région Nouvelle-Aqutaine et de la Ville de Limoges.

 

 

Concert symphonique

DEBUSSY, SATIE, SCHUBERT

Orchestre Poitou-Charentes

 

samedi 21 janvier 2017, 20h30

Tarif 18€, 9€, 4€ / Tout public / Durée 1h30

 

L’Orchestre Poitou-Charentes que nous accueillons pour la première fois, propose un programme varié consacré à trois compositeurs sous la baguette de Marzena Diakun, chef assistante de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France.

Pour les 150 ans de la naissance d’Erik Satie, l’orchestre rend hommage au compositeur avec ses célèbres Gymnopédies n°1 et 3 et son chef d’oeuvre Socrate. Orchestrées par Debussy, les Gymnopédies révèlent l’écriture souple et concise, transparente et lumineuse de Satie. Très rarement joué, Socrate, cantate pour orchestre, sera l’occasion d’entendre le grand ténor français Mathias Vidal. En ouverture, l’oeuvre de Debussy, Children’s corner, se compose de plusieurs petites pièces dédiées à Claude-Emma, sa fille. Les pièces suggèrent des ambiances sonores différentes : de l’humour avec Doctor ad Parnassum qui illustre les humeurs d’une petite-fille lors d’une leçon de piano, de la tendresse avec La Sérénade à la poupée, dialogue d’une enfant avec son jouet préféré tandis que le rythme l’emporte dans Golligog cake-walk, inspiré du style musical afro-américain.

La Symphonie n° 4 dite « tragique » de Schubert clôture ce programme. Composée à 18 ans, cette oeuvre, qui révèle déjà tout le génie schubertien, est en fait plus énergique que réellement tragique.

 

Children’s Corner (orchestration Caplet) 3 mvt 9’ Debussy / 2 Gymnopédies 8’ (orchestration Debussy) Socrate avec ténor 30’ Erik Satie / Symphonie n° 4 « Tragique » 30’ Schubert

Orchestre Poitou-Charentes / Direction Marzena Diakun / Ténor Mathias Vidal

 

L’Orchestre Poitou-Charentes est subventionné par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC), la Ville de Poitiers et reçoit le soutien de la MACIF, le Fonds MAIF pour l’Education, la Spedidam et le Crédit Mutuel.

http://www.orchestre-poitou-charentes.com

 

Chanson

MARRE MOTS

Yoanna et Brice Quillion

 

vendredi 31 mars 2017, 19h

 

représentations scolaires

jeudi 30 mars / 14h30

vendredi 31 mars / 10h

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 5 ans / Durée 45 min

 

 

 

Yoanna et Brice Quillion, les deux interprètes de Marre Mots nous embarquent, guitare et accordéon en bandoulière, dans un voyage en terre sensible, celle de l’enfance…

A cet instant où l’on commence à sentir, à comprendre que l’on est traversé par des émotions, toutes sortes d’émotions, et que l’autre, l’adulte, semble avoir oublié et ne pas comprendre.

Tantôt vert de peur, rouge de colère, fleur bleue ou joyeux les Marre Mots se souviennent et expriment leurs joies, leurs colères, leurs peurs et leurs tristesses.

Tour à tour frère et soeur, copains de récré, parents bornés, instit dubitatif ou enfants excités, ils questionnent avec humour et poésie ce qui nous fait rire et pleurer.

Ils nous rappellent que même les plus grands peuvent avoir peur dans le noir.

 

Chant, accordéon Yoanna / Chant, guitare Brice Quillion / Mise en scène Chloé Schmutz Musique Yoanna et Brice Quillion

 

Coproduction : Matcha Production ; JM France.

 

www.yoanna.fr/projet/marre-mots 

www.jmfrance.org 

logo-JMF 

Chant

JUMALA - LA NUIT DÉVOILÉE 

Choeur Mikrokosmos

 

prog-shamane

 

vendredi 14 avril 2017, 19h

 

Tarif 18€, 9€, 4€ / Tout public

Soirée composée de deux concerts

 

avec pause dîner-auberge espagnole 

Durée totale 3h30

 

aveugle texte

 

 

 

1er et 2ème épisode de L’origine du monde.

 

L’année dernière, sous la pluie, abritée par deux bus vaillants, une centaine de spectateurs de La Mégisserie ont traversé les monts de Blond pour découvrir la Ferme de Villefavard, pour vivre un instant rare avec Mikrokosmos.

 

Cette année, nous invitons ce choeur exceptionnel de 50 chanteurs dirigé par Loïc Pierre à venir chanter au théâtre, « La nuit dévoilée » et « Shamane » et ensuite nous vous proposons de rejoindre la Ferme de Villefavard découvrir la dernière partie de cette création « Le jour m’étonne ». Un week-end intense !

 

Le théâtre de La Mégisserie a une forme de coeur tout à fait approprié pour ce choeur de jeunes chanteurs, qui se placent tout autour de nous, à côté de nous, pour nous enlacer dans leurs chants, pour nous emporter. Mikrokosmos est une expérience

 

intense, rare, proche parfois du bonheur pur.

 

 

« Les chanteurs sont subitement très proches de nous, familièrement là à nos côtés, comme pour nous conter une petite histoire. Parlant une autre langue, ils nous sourient avec assurance, comme des messagers accomplissant rigoureusement et avec satisfaction leur mission : celle de nous faire entendre et voir. Plus rien ne compte que de se laisser atteindre par leur voix et de vivre cet instant les yeux, les oreilles et le coeur grands ouverts, dans un instant de relâchement, d’abandon, de renoncement à vouloir s’emparer les choses, juste savoir recevoir et ressortir grandi de ce don. Je me suis rarement sentie aussi vivante, et aussi présente qu’en cet instant ». Elsa Robinne comédienne, metteur en scène

 

 

Une soirée constituée d’oeuvres de divers compositeurs. 

La nuit dévoilée : Joby Talbot, Meredith Monk, Francis Poulenc, Gjermund Larsen, Gjendine Slålien, Jaakko Mantyjärvi, Grete Pedersen, Peter Warlock, Norman Luboff, Veljo Tormis, Edvard Grieg, Henning Sommerro.

 

Jumala : Guillaume Prieur, Veljo Tormis, Vytautas Miskinis, Gunnar Eriksson, Loïc Pierre, Vytautas Barkauskas, Knut Nystedt, Meredith Monk, Lancelot Dubois, François Branciard, Mykola Dmytrovych Leontovych, Orjan Matre, Jukka Linkola

Choeur de chambre. Direction artistique Loïc Pierre

 

Mikrokosmos est porté par la Région Centre Val de Loire, aidé par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles du Centre; Il est subventionné par le Conseil départemental du Cher et la ville de Vierzon et soutenu par la Sacem.

http://www.choeur-mikrokosmos.fr

Chant

LE JOUR M’ÉTONNE

Choeur Mikrokosmos

 

SPECTACLE  ANNULE

 

SORTIE CULTURELLE A LA FERME DE VILLEFAVARD

samedi 15 avril 2017, 18h

 

 

3ème épisode de L’origine du monde.

 

Nous vous proposons de découvrir la création « Le jour m’étonne » et de partir écouter ce spectacle à la Ferme de Villefavard. Une ferme isolée totalement surprenante dans la campagne. Une ferme à la pointe du modernisme à la fin du 19ème siècle et à la pointe de la musique en ce début de 21ème siècle. Une ferme transformée en lieu de tranquillité, de concentration et de plaisir pour les musiciens et les spectateurs. 

 

Cette création est le dernier volet musical d’un triptyque écrit par Loïc Pierre et consacré à la Nuit avec comme seul ingrédient sonore des musiques à capella. Venu des quatre coins du monde, le répertoire tisse des liens originaux entre musiques populaires et musiques savantes, jeux vocaux et commandes à de nombreux  compositeurs.

 

Ce spectacle repose sur une mise en scène qui lie salle et scène avec un choeur en mouvement explorant sans relâche les vertus acoustiques du lieu investi et les coeurs des spectateurs assis.

 

Choeur de chambre. Direction artistique Loïc Pierre

Mikrokosmos est porté par la Région Centre Val de Loire, aidé par le Ministère de la Culture et de la Communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles du Centre; Il est subventionné par le Conseil départemental du Cher et la ville de Vierzon et soutenu par la Sacem.

http://www.fermedevillefavard.com

 

 

 

Musiques d'Afriquestous-etranger

 

BIP - MANDINGO RAIL BAND

Mangane et Christian Bocande

 

mandigo

 

du mardi 2 au dimanche 7 mai 2017

 

mardi 2 mai 2017, 20h - Saint-Victurnien (87), Salle Vienne

mercredi 3 mai 2017, 14h30 - Saint-Junien, Résidence Lasvergnas

mercredi 3 mai 2017, 20h - Javerdat (87), Salle des associations

jeudi 4 mai 2017, 18h30 - Saint-Junien, Maison de quartier Fayolas

vendredi 5 mai 2017, 20h - Saillat-sur-Vienne (87), Le Café d’Ici

samedi 6 mai 2017, 20h - Rochechouart (87), Salle du Capitole / Association Olympes

dimanche 7 mai 2017, 17h - Mortemart (87), Atelier du Couvent des Carmes / chez Stéphane Lhomme

 

Entrée libre / Tout public / Durée 50 min

 

 

Un voyage musical un peu spécial. Un voyage dans l’histoire et la musique africaines qui suit les rails de la ligne de chemin de fer de Dakar à Bamako.

Cette ligne construite entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème par l’administration coloniale française, fit de Thiès, un « noeud » ferroviaire, une ville - passage incontournable où de nombreux ouvriers maliens, guinéens, peuls, sont venus s’installer avec leurs familles pour travailler et sont restés… suivis par des commerçants venus de Mauritanie sur leurs dromadaires…

Tous ont transporté avec eux leur musique, leurs chants, leurs histoires…

Un train est aussi un instrument de conquête. Construit par les Blancs pour soumettre les Noirs, il servira aux Noirs à prendre à leur tour le pouvoir. Ce foisonnement culturel mandingue et cette histoire traversent l’univers musical de Mangane, musicien qui est né justement à Thiès… Il a ainsi imaginé spécialement pour La Mégisserie, avec son comparse Christian Bocande, casamançais devenu parisien, le Mandigo Rail Band, reliant le passé à notre monde métisse. Ils chantent le répertoire de groupes mythiques, l’histoire de résistants magnifiques devenus héros nationaux mais dont on ne connaît ici même pas le nom (Samory Touré, Lat Dior) et frères des tirailleurs sénégalais de nos deux guerres mondiales dont de nombreux petits fils ont choisis la France comme terre d’existence…

Un BIP pour dire et dire encore que tout nous rassemble, d’où que nous soyons, où que nous vivions…

 

Chant, guitare, balafon... Mangane / Basse et choeur Christian Bocande Création en mai 2017 à lLa Mégisserie autour des compositions de Bembeya jazz avec Demba Camara / Laye Mboup / Touré Kunda / Kouyaté Sory Kandia / Orchestra Baobab / Rail band de Bamako … et de Mangane

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

  

 

Entrée gratuite

Un pot de l’amitié sera offert après la représentation

 

Réservation indispensable (jauges limitées) aux numéros suivants :

Saint-Victurnien (87), Salle Vienne

réservation auprès de la Mairie de Saint-Victurnien 05 55 03 81 27

adresse : Place du Chanoine Merlin – 87420 Saint-Victurnien

 

Saint-Junien, Résidence Lasvergnas : réservation 05 55 12 81 54

adresse : 3, rue Junien Rigaud – 87200 Saint-Junien

 

Javerdat (87), Salle des associations : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98

adresse : 8 rue de l’école – 87520 Javerdat

 

Saint-Junien, Maison de quartier Fayolas : réservation 07 61 64 42 75

adresse : Cité Fayolas, Bat. C – 87200 Saint-Junien

 

Saillat-sur-Vienne (87), Le Café d’Ici : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98

adresse : 2 Rue Jean Jaurès - 87720 Saillat-sur-Vienne

 

Rochechouart (87), Salle du Capitole

réservation auprès de la Médiathèque de Rochechouart 05 55 03 77 01

adresse : Rue Victor Hugo - 87600 Rochechouart

 

Mortemart (87), Atelier du Couvent des Carmes : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98

adresse : Atelier n° 4 – 3 bis rue des Chartreux – 87330 Mortemart

 

Musiques tous-etranger

 

DELGRES

 

delgres

 

 

dimanche 14 mai 2017, 17h

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 1h15

Prévente auprès de Point Show, tel 05 55 32 39 22 - 6, rue Elie Berthet, 87000 LIMOGES

 

Du blues flambé au rhum.

Un trio qui « envoie » pour raconter une musique des racines, celles du blues du delta du Mississipi trempées à la sauce créole… Ils n’ont pas choisi par hasard de s’appeler Delgres, du nom d’un officier métis Guadeloupéen qui a combattu Bonaparte et son décret voulant rétablir l’esclavage dans les colonies…

Pascal Danae, guitariste et chanteur inspiré, a embarqué avec lui un batteur du tonnerre et un joueur de tuba-soubassophone costaud pour inventer un son chaud et riche qui nous dit que les musiques, d’où qu’elles viennent, portent en elles des histoires d’hommes et s’en nourrissent…

Une musique créole remplie d’ailleurs à la rencontre d’un monde moite et sensuel, violent, rugueux, frémissant et parfois tendre, qui, en portant aujourd’hui les souffrances d’hier touche à l’universel.

Une musique de poussière et d’espoir, avec des paroles engagées, en forme d’exutoire, libératrice, à découvrir, danser, transpirer, partager…

“Vivre libre ou mourir!

 

Guitare, chant Pascal Danae / Batterie Baptiste Brondy / Tuba Rafgee

 

www.delgresmusic.com