Concert symphonique

IDYLLE

Orchestre de l’Opéra de Limoges

 

OLIM1

vendredi 2 décembre 2016, 20h30

Tarif 18€, 9€, 4€ / Tout public / Durée 1h30

 

Le romantisme sait, parfois, peindre un amour sans mort, porté par la joie.

Wagner avait le sens de la mise en scène et le goût des femmes. Sa vie amoureuse et ses compositions sont parfois mêlées. A son épouse Cosima, il offre la Siegfried Idyll, une pièce orchestrale où Siegfried et Sieglinde tombent amoureux l’un de l’autre. Moment d’extase à l’état pur, romantisme de l’écriture, qui se veut descriptive (bruits de forêt allemande) et évocatrice (bruits de héros allemand), avec des sentiments, purs (idylle...) et charnels (... dans les buissons).

A son amante, la poétesse Mathilde Wesendonck, il offre la mise en musique de quatre de ses poèmes. Geste rare de la part de Wagner, puisque ce sont les seuls textes non signés par lui sur lesquels il compose une oeuvre inspirée par la légende de Tristan et Yseult.

Quant à Schumann, loin de chercher à tout prix l’héritage de Beethoven ou de Schubert, il compose sa deuxième symphonie, tout juste sorti d’une sombre période de maladie et de dépression. Il clame une joie radieuse et absolue, qui prend sa source dans une musique plus absolue : celle de Bach. Thèmes, formules, écritures s’inspirent de l’exaltation spirituelle luthérienne ou maçonnique plutôt que du romantisme sombre et mélancolique. Et pourtant, tout dans cette symphonie respire Schumann, qui fait ainsi la synthèse de la musique allemande à travers aussi bien

l’Offrande musicale, la Flûte enchantée, la Neuvième et le Wanderer.

 

Cette saison, l’Orchestre de Limoges et du Limousin, que La Mégisserie et Saint-Junien accueillent depuis une trentaine d’année, a décidé de devenir Orchestre de l’Opéra de Limoges. Principalement destiné à l’Opéra de Limoges, il est invité ici, une fois cette année. A La Mégisserie, nous voulons continuer à vous proposer de la musique classique ou savante avec des formations importantes (de 40 à 70 musiciens) qui apportent un souffle, une puissance, une richesse, une variété musicale, une vitalité irremplaçable. Nous accueillerons ainsi l’Orchestre Poitou-Charentes en janvier et le choeur Mikrokosmos en avril.

 

Siegfried Idyll, Wesendoncik Lieder de Richard Wagner / Symphonie n°2 de Robert Schumann Orchestre de l’Opéra de Limoges / Direction Robert Tuohy / Mezzo-soprano Catherine Hunold

 

Production de l’Opéra de Limoges. L’Opéra de Limoges bénéficie du soutien de la région Nouvelle-Aqutaine et de la Ville de Limoges.