Soirée théâtrale autour du feu

 

LA VEILLÉE

Compagnie OPUS (Office des Phabricants d’Univers Singuliers)

 veillee

 

 

vendredi 23 septembre 2016, 21h15

samedi 24 septembre 2016, 20h15

Tarif 16€, 6€, 4€ (hors Carte Mégisserie) /Tout public / Durée 1h45

 

 

Une soirée autour du feu, joyeuse, inventive et très drôle.

Parfois, il faut peu pour être heureux. Un grand feu, une belle nuit et de magnifiques et hilarants comédiens. Des bons mots, des situations pleines de rebondissement et des pommes de terre qui cuisent sous les braises. Une recette toute simple et qui

tient ses promesses dans ce spectacle hors norme, puisque dans « La Veillée », tout est délicieux, chaleureux, décalé et cuisiné aux petits oignons.

« La Veillée », une soirée sous les étoiles, de bonheur et de rire.

 

« Une soirée inattendue où vos yeux ne seront pas près de ne pas en croire leurs oreilles… ! » Fabienne Taboureau, Proximité Magazine

 

 

Jeu Chantal Joblon, Pascal Rome, Ronan Letourneur, Capucine Pellet, Patrick Girot ou Mathieu Texier / Mise en scène Pascal Rome / Assistants Chantal Joblon et Ronan Letourneur / Aiguillage Cyril Jaubert / Régie et constructions Bruno Gastao, Laurent Patard, Mathieu Texier et Patrick Girot / Costumes et accessoires Tezzer / Ecriture Chantal Joblon et Pascal Rome

 

Cette création a été réalisée avec l’aide de la DRAC Poitou-Charentes. Soutiens à la production et à la résidence : Les 3T - Théâtres de Châtellerault (16) ; Le Théâtre, Scène Nationale d’Angoulême (16) ; Les Tombées de la Nuit, Rennes (35) ; La Maison des Arts de Brioux-sur-Boutonne (79) ; Les Usines Boinot, CNAR en Poitou-Charentes (79) ; Le Fourneau, CNAR de Brest (29) ; Le Carré-Les Colonnes, Scène Conventionnée de Saint-Médard-en-Jalles (33) ; La Ville de Tremblay en France (93) ; La Ville de Champigny-sur-Marne (92) 

www.curiosites.net

 

 

 ouverture-saison

 

Théâtre 

QUAND JE PENSE

QU’ON VA VIEILLIR ENSEMBLE

Les Chiens de Navarre / Jean-Christophe Meurisse

 

quand-je-pense

mardi 18 octobre 2016, 20h30

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 14 ans / Durée 1h45

 

Les Chiens de Navarre ne sont pas venus l’année dernière, malades et un peu fatigués.

Ils arrivent enfin, aiguisés et en forme, comédiens, improvisateurs sur le fil, reconnus au théâtre et au cinéma.

Le théâtre des Chiens de Navarre, quel cirque ! Un cirque romain, couvert de terre, labouré par les combats. Un cirque du rire où les Chiens osent la satire, le nu plus qu’à poil, la critique sociale. Du rire qui dévore, du rire qui dévoile, qui déchire la peau

de notre société.

Celle de la guerre économique, de la compétition pour un emploi et des cabinets qui nous conseillent pour être le meilleur.

Les Chiens jouent avec maestria, les recruteurs, les conseillers, le chômeur mais aussi tout un monde poétique. « Quand je pense qu’on va vieillir ensemble » c’est du théâtre rock’n’roll, beau comme le crépuscule et l’aube mélangés.

Un théâtre du rire et du quotidien extrême.


« On rit car leur proposition est totalement foutraque. Cela fait longtemps que Les Chiens de Navarre prouvent que la performance contemporaine peut faire beaucoup rire. On les a connus profs de gym ou mangeurs de raclette dans un dîner où tout explose. A chaque fois, ils bousculent le quotidien en le détournant, en le surreprésentant. Ils s’amusent des stéréotypes, provoquent la caricature et dénoncent. (...) « Quand je pense qu’on va vieillir ensemble » est une fable sur nos failles humaines. Il vaut mieux en rire, sinon on va pleurer ! » Toute la culture.com, février 2013

 

 

Le spectacle inclut des scènes de nu (pas de violence).

 

 

 

Mise en scène et scénographie Jean-Christophe Meurisse / Avec Caroline Binder, Céline Fuhrer, Robert Hatisi, Cédric Moreau, Manu Laskar, Thomas Scimeca, Anne-Elodie Sorlin, Maxence Tual / Création lumière Vincent Millet / Régie lumière et générale Stéphane Lebaleur / Création et régie son Isabelle Fuchs / Régie plateau Gilbert Delanoue

 

Production déléguée : Le Grand Gardon Blanc / Chiens de Navarre. Résidence et coproduction : Les Subsistances, Lyon ; Parc de la Villette (résidence d’artistes 2012) ; Le Parapluie, centre

international de création artistique, Aurillac ; C.I.C.T. / Théâtre des Bouffes du Nord. Coproduction : Maison des Arts de Créteil ; TAP Théâtre Auditorium de Poitiers ; ARCADI (Action Régionale pour la Création Artistique et la Diffusion en Île-de-France). Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre et de la SPEDIDAM. Spectacle répété également au Théâtre de la Bastille avec son soutien technique. Les Chiens de Navarre sont soutenus par la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication et par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique.

http://www.chiensdenavarre.com

 

 

 

 

 

Théâtre érotique et gastronomique

MANGE-MOI  création

Compagnie La soeur de Shakespeare

 

mange-moi

jeudi 10 novembre 2016, 20h

au Restaurant Le Relais de Comodoliac, Saint-Junien

Tarif 40€ (repas gastronomique + spectacle) / Tout public à partir de 18 ans / Durée 1h30

Pré-réservation par téléphone obligatoire au 05 55 02 87 98

 

 

Une croustillante expérience théâtrale et culinaire !

Vous êtes conviés dans un restaurant (un vrai) pour un repas. Dans la salle à manger, un couple d’acteurs dîne, en tête à tête.

Entre eux va naître un échange sensuel, cru et subtil. Les convives dînent aussi, en même temps. Une installation sonore ingénieuse vous fera entendre chaque chuchotement du couple, chaque frisson, chaque mot parlant de peau et de plaisir.

Une expérience unique, liant dégustation et érotisme, plats raffinés et théâtre sensible : manger et faire l’amour sont des nécessités universelles, qui peuvent ouvrir des espaces de liberté considérables…

Une expérience unique au restaurant Le Relais de Comodoliac, où le chef et la metteuse en scène vont cuisiner ensemble les mots et les goûts.

Un repas spectacle pour tous les sens, qui offre du sens aux sens et qui est seulement proposé aux adultes.

 

Mise en scène Gwenaëlle Mendonça / Interprétation Marilyne Lagrafeuil et Stéphane Brouleaux Création sonore et régie son Pierrick Aubouin

 

 

Coproductions : Pronomade(s) en Haute-Garonne – CNAR, La Mégisserie - Scène conventionnée de Saint-Junien, Théâtre Les 7 Collines - Scène conventionnée de Tulle. Soutien au projet : Le Tétris - Salle de spectacle et Pôle de création du Havre. Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

One man showfin-du-monde

CHRISTOPHE ALÉVÊQUE

LE TOUR DE LA DETTE EN 80 MINUTES

 

Aleveque

 

mercredi 16 novembre 2016, 20h30

Tarif 18€, 9€, 4€ (hors Carte Mégisserie) / Tout public à partir de 10 ans / Durée 1h20

 

Une fête de la dette comme un pied de rire aux puissants.

Une fête de la dette pour se payer sa tête, à la dette.

Une fête de la dette qui ne nous prend pas pour des imbéciles, une fête des sensés.

Une fête de la dette comme une leçon d’économie ludique franchement drôle.

Une fête de la dette avec Christophe Alévêque, qui clairement, calmement, follement, joue, explique, invente des mots, des pensées, des rapprochements lumineux.

Avec son humour, tout s’explique, peut se comprendre. Un spectacle qui rend intelligent en riant.

 

« On va s’amuser, on va rigoler, on va se tordre de rire, on va se bidonner, on va se boyauter… on va s’en payer une bonne tranche, on va se gondoler et se poiler comme des bossus, on va se tirebouchonner, on va se marrer jusqu’à se taper le cul par terre... Promis ! Juré ! Foi d’animal, intérêt et principal ! » « Rêvons, sortons de ce cercle infernal où l’angoisse entraîne le pessimisme. Vous savez quoi ? On va y arriver ! » Christophe Alévêque.

 

Christophe Alévêque propose à la fin de la première partie de dialoguer avec lui et une économiste, Danielle Soury, afin d’approfondir le sujet et de répondre à vos questions.

 

« Il était une fois, un pays où plus personne, ni même les économistes, ne comprenaient grand-chose à l’économie... A l’occasion d’une fête de la dette organisée avec dérision par le 104 le samedi 31 mai 2014, l’équipe a convié l’humoriste Christophe Alévêque afin de débattre avec le public de cette fameuse question de la dette nationale. En quelques 80 minutes, il va tenter d’analyser ces économistes qu’il considère à côté de la plaque, de comprendre leurs idées, et de donner, pourquoi pas, quelques

clés au problème. C’est ludique et drôle, léger et décalé. L’idéal pour parler politique. » www.sortiraparis.com

 

 

De et avec Christophe Alévêque avec des points de vue d’économistes : Gaël Giraud, Thomas Piketty, Éric Toussaint, Suzan George, Thomas Coutrot…

Secours-pop

 

Théâtre sans parole 5min-avant-noel

PETIT PENCHANT

Compagnie Les pieds dans le vent

 

mercredi 7 décembre 2016, 15h

représentations scolaires

lundi 5 décembre 2016 / 14h30

mardi 6 décembre 2016 / 9h30 et 14h30

mercredi 7 décembre 2016 / 10h

jeudi 8 décembre 2016 / 9h30 et 14h30

Tarif 12€, 6€, 4€ / à partir de 3 ans / Durée 45 min

 sourd spectacle-visuel

 

Pas de deux en pente douce, à l’usage des tout-petits, et des grands aussi…

Il penche, il penche le petit penchant porté par la compagnie belge « Les pieds dans le vent »…

Une histoire sans parole à hauteur d’homme, une histoire de découverte.

Beaucoup de poésie, de trouvailles et de drôlerie dans la persévérance que met ce duo facétieux à s’éviter, se scruter, se découvrir, se chercher et finalement à se rencontrer, confronté aux dures lois de la gravité et aux règles, plus complexes, de la sociabilité….

« J’étais là-haut… c’était nouveau.

Quelqu’un d’autre aussi… c’était qui ?

On avait peur, on s’amusait,

On inventait, on s’emmêlait,

On jouait, on se rencontrait »

 

« Petite tranche de rires vertigineuse sur un toit de paille, Petit Penchant rappelle qu’avec deux excellents comédiens, un jeu clownesque, quelques mimiques bien balancées et une mise en scène millimétrée, on peut créer un bijou. Dont la valeur repose sur une situation critique, le toit en pente, et sur l’interaction de deux êtres qui s’observent comme chien et chat. » Laurence Bertels, La Libre Belgique - 3 septembre 2014

 

Création collective. Mise en scène Vincent Raoult / Interprété par Julie Antoine et Eric Drabs Scénographie, accessoires, costumes Marie Kersten / Lumières Dimitri Joukovsky et Karl Autrique Musique originale Olivier Thomas / Conseils mouvements Michel Carcan /OEil complice Valérie Joyeux

 

Réalisé avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre et avec le soutien de La Roseraie, du Centre culturel de Rixensart et du Théâtre La montagne magique.

Prix Résonances au Festival Momix 2016.

https://lespiedsdanslevent.be

 

 

Théâtre - Humour

GRAND SYMPOSIUM :

TOUT SUR L’AMOUR

de et avec Emma la clown et Catherine Dolto

 

grand-symposium

samedi 31 décembre 2016, 21h

 

 

A partir de 23h, pot offert (sans repas)

 

Envol d'objet poétique. Passage à la nouvelle année et dans le futur! Chanson tendre et émouvante et d'autres surprises avec Emma la clown et Catherine Dolto.

 

Tarif 18€, 9€, 4€ (hors Carte Mégisserie) Tout public / Durée 2h

 

Pour fêter la nouvelle année, La Mégisserie vous propose une soirée d’amour et d’humour avec Emma la clown et Catherine Dolto que nous avons accueillies l’année dernière avec une conférence spectacle, écologique et humoristique : « Z’humains ! ».

L’amour passion qui rend aveugle, l’amour physique qui fait rougir et rire un peu bêtement Emma, l’amour fusion, l’amour qui dure, l’amour qui n’est plus partagé, l’amour qui vole d’un coeur à un autre… A coup de rire, d’exposé scientifique et sérieux de Catherine tout de suite détourné par un sourire, une mimique, un bon mot d’Emma qui approfondit sans en avoir l’air, la réflexion autour de cet amour, qui passionne les humains. Emma la clown est une enfant, Emma la clown est tendre, Emma la clown a un humour comme un fouet, comme un point d’interrogation.

Catherine Dolto sait beaucoup de choses, Catherine Dolto est savante, elle est malicieuse comme une fée tendre. Ensemble elles créent un spectacle joyeux, généreux, intelligent, amoureux des humains que nous sommes.

 

Avec Emma la clown (Meriem Menant) et Catherine Dolto

Production : Cie la Vache libre.

http://emmalaclown.com

 

 

 

Théâtre - chant

BIP - SUR LES TRACES D’ERMAK

Le tour de la Sibérie en 45 minutes

Théâtre DOM

 

BIP1

du mardi 3 au samedi 7 janvier 2017

 

mardi 3 janvier 2017, 19h30

Saint-Junien, chez Jordane Colin et Jérémie Garry

mercredi 4 janvier 2017, 20h

Saint-Mathieu (87) Centre touristique/Camping du Lac de Saint-Mathieu

Grande yourte (Association Culture en Tête)

jeudi 5 janvier 2017, 20h

Cognac-la-Forêt / Jussac (87), chez Carmen Letz

vendredi 6 janvier 2017, 19h30

Javerdat (87), Gîte de Peyrahout (dans le cadre de Amis des mots)

samedi 7 janvier 2017, 20h

Saint-Martin de Jussac (87), Salle polyvalente

 

Entrée libre / Tout public / Durée 45 min

 

 

Un voyage en Sibérie.

Un BIP russe spécialement créé pour vous et La Mégisserie.

Que sait-on de la Sibérie ?

D’Ouest en Est, une terre qui s’étend de l’Oural à Vladivostok.

Du Nord au Sud, de l’océan Arctique à la Mongolie et à la Chine.

L’Asie russe. La grande Transsibérienne. Le Goulag.

En Sibérie, tout est incroyable.

Les gens vivent dans une autre dimension, et ils sont les premiers à percevoir la grandeur et la beauté de ce nouveau monde magnifique. 

En suivant les traces d’Ermak, héros national, conquérant de la Sibérie pour le peuple russe au seizième siècle, nous voulons redécouvrir cette terre mystèrieuse, nous voulons la comprendre, et au moins la ressentir…

A travers son histoire, ses légendes, ses fils et ses filles.

Un tour de la Sibérie en 45 minutes, sans prétention, avec juste l’envie d’apprendre, de rechercher, de partager !

 

Créé et joué par trois comédiens (en alternance) : Vladimir Barbera, Denis Boyer, Véra Ermakova, Aurore James, Elsa Ritter

Production : Compagnie Théâtre DOM.

 

 

 

Un pot de l’amitié sera offert après la représentation

 

Réservation vivement conseillée aux numéros suivants :

Saint-Junien, chez Jordane Colin et Jérémie Garry : réservation au 05 55 77 48 29
adresse : 335 Jabreilles, La Fabrique – 87200 Saint-Junien
Depuis Saint-Junien, prendre la D675 direction Bellac. Après le Pont à la Planche tourner à gauche et poursuivre tout droit sur 150m.

Saint-Mathieu (87), Centre touristique / Camping du Lac de Saint-Mathieu - Grande yourte : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98
adresse : Les Champs, 87440 Saint-Mathieu
Coordonnées GPS : lat 50.7936 / long 0.8748

Cognac-la-Forêt (87) - Jussac (ancienne école élémentaire), chez Carmen Letz : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98
adresse : Jussac – 87310 Cognac-la-Forêt

Javerdat (87), Gîte de Peyrahout : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98
adresse : Peyrahout, 87520 Javerdat

Saint-Martin-de-Jussac, Salle polyvalente : réservation auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98
adresse : Le Bourg – 87200 Saint-Martin-de-Jussac

Théâtre d’objets en musique

LA BALLE ROUGE

Compagnie Balle Rouge

 

balle-rouge

 

 

jeudi 19 janvier 2017, 19h

représentations scolaires

jeudi 19 janvier 2017 / 10h et 14h30

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 5 ans / Durée 40 min

 

La mousse enchantée…

Dans cet opéra d’objets sans paroles, de simples figures en mousse prennent vie par magie, comme échappées de l’imaginaire de l’accordéoniste assis à leurs côtés. La partition originale de Jacques Trupin, aux accents de tango, souligne la poésie de cette forme tout en sensations colorées et émotions délicates.

Remplie d’une poésie douce, la mise en scène fait la part belle au rêve et à l’émancipation.

Le thème sensible de la séparation des parents, montré simplement, invite l’enfant à puiser, dans son imagination, les ressources propres à surmonter les difficultés… 

Mis en scène par le marionnettiste Franck Jublot, ce spectacle fondateur de la compagnie Balle Rouge est un enchantement pour les petits comme pour les grands.

 

Marionnettes Denis Garénaux, Franck Jublot / Accordéon Fréderic Ferrand / Ecriture Denis Garénaux et Franck Jublot / Création lumières Paul

Zandbelt / Mise en scène Franck Jublot / Décor/ Objets Denis Garénaux / Musique Jacques Trupin

En partenariat avec les Jeunesses Musicales de France.

 

logo-JMF

www.jmfrance.or

 

 

Théâtre

AQUARELLES - Cabaret sibérien

création

d’après les nouvelles d’Alexandre Vampilov

Théâtre DOM - Véra Ermakowa

 

Aquarelles1

 

jeudi 26 et vendredi 27 janvier 2017, 20h30

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 14 ans / Durée 1h40

 

Un spectacle cabaret, un spectacle comme dans un compartiment de train, pour un long voyage dans l’âme russe avec quatre jeunes comédiens qui tombent amoureux de l’auteur Alexandre Vampilov pour son humour acéré, son imprévisibilité, pour sa force de caractère et sa fragilité.

Ils partent en voyage avec lui et avec nous, sur la Grande Transsibérienne, qui porte sur son dos de fer l’histoire de notre temps.

A travers la vitre du compartiment du wagon, ils rêvent, ils chantent, ils s’enivrent, ils découvrent leurs propres convictions, leurs doutes et leurs amours.

Devant nos yeux, le train accueille leurs échanges et il se transforme en ville, en square, en cour de l’immeuble ou en couloir de la maison de repos de L’Union des Ecrivains.

Un vieux pneu devient une barque sur le lac Baïkal, la couchette se mue en banc dans un coin ombragé du parc...

Et voici que le train repart et prend de la vitesse. Vite ! Vite ! Vivre ! Aimer ! Pleurer ! Rire ! Et écrire ! Car tout ça peut s’arrêter si soudainement…

 

« Je porte un toast aux rêves qui ne se réalisent jamais. Les rêves les plus merveilleux ne sont pas réalisables. » A. Vampilov

 

Avec Vladimir Barbera, Denis Boyer, Aurore James, Elsa Ritter / Adaptation scénique et traduction Véra Ermakova et Laurent Lejop / Mise en

scène Véra Ermakova / Scénographie et costumes Yuri Namestnikov / Création lumière Gérard Gillot / Chef de choeur Tatiana Pykhonina

 

Production : Compagnie Théâtre DOM. Coproduction : La Mégisserie, scène conventionnée de Saint-Junien ; Théâtre de l’Union, Centre Dramatique National du Limousin.

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

 

 

Théâtre d’ombres et de marionnettes

DE PASSAGE

Texte inédit de Stéphane Jaubertie / Mise en scène et conception Johanny Bert

 

de-passage

 

 

vendredi 3 février 2017, 19h

représentations scolaires

jeudi 2 février 2017 / 14h30

vendredi 3 février 2017 / 10h

Tarif 16€, 6€, 4€ / Spectacle familial à partir de 9 ans / Durée 1h

 

Il n’y a que trois jours importants dans la vie d’un homme : hier, aujourd’hui, et demain.

Un spectacle sensible comme une aile de papillon.

Tout est à fleur de sentiment, d’émotion, à fleur d’eau de larmes.

Un petit garçon, une maman et la vie qui n’est pas simple. Une vie qui peut prendre plein de chemins, d’ombre, d’espoir.

C’est ce que nous raconte ce spectacle devant un grand écran qui ressemble à un vieux cinéma. Et derrière l’écran, en théâtre d’ombres, surgissent une ville et ces immeubles, des rues, une maison, une chambre et tous les héros de cette histoire. Tendrement, doucement, les comédiens murmurent, dialoguent, vivent le quotidien.

Un théâtre chuchoté aux plus profonds de nos oreilles (avec un casque pour chacun des spectateurs).

Un théâtre de questions essentielles pour les enfants et les grands.

Un théâtre lumineux.

 

Conception et mise en scène Johanny Bert / Assistant à la mise en scène Thomas Gornet / Interprètes Maxime Dubreuil, Laëtitia Le Mesle, Christophe Luiz et Cécile Vitrant / Scénographes associés Eric Charbeau, Philippe Casaban / Objets, accessoires et marionnettes Judith Dubois, Amandine Livet Création lumière David Debrinay / Création sonore François Leymarie / Régie son Simon Muller Régie lumière Gilles Richard

 

Coproduction : Les Tréteaux de France, Centre dramatique national Le Fracas, Centre dramatique national de Montluçon et la Compagnie de Romette. Le texte est paru aux éditions Théâtrales en 2013, collection «!Répertoire contemporain!».

http://www.theatrederomette.com

 

 

Théâtre - Clown

SOLOMONDE

Compagnie Les Indiscrets

 

solomonde

 

 

mardi 7 février 2017, 19h

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 8 ans / Durée 1h20

 

Solomonde est un clown, tendre, désarmé, un homme aux yeux doux, un nez rouge et un casque de Don Quichotte, qui ne le protège de rien, ni de ses pensées, ni du dehors.

Un clown démuni devant la grandeur du monde. Et il aimerait bien voir ce qui se passe à l’extérieur mais tout l’impressionne, le frissonne.

Solomonde est courageux par instants, il va de l’avant autant qu’il recule. Il rêve autant qu’il désespère. Il est nous devant l’inconnu du jour, devant l’inexpérience. Solomonde est l’enfant que nous avons au fond du ventre qui aimerait tenter, qui aimerait qu’il y ait toujours une main aimante pour l’aider, pour ne pas être seul au monde à aller vers ce qu’on ne sait pas.

Solomonde est joyeux et triste en même temps. Il fait rire et donne envie de le protéger, parce qu’il est une partie de nous, une partie précieuse, rougeoyante comme notre coeur.

Solomonde est hésitant, drôle, un frère d’humanité.

 

Ecrit par Lucie Gougat et Jean-Louis Baille / Mise en scène Lucie Gougat / Avec Jean-Louis Baille Costume François Siméon / Lumières et accessoires Franck Roncière / Création vidéo et spatialisation sonore Paul Eguisier / Création sonore Julien Michelet et Alain Labarsouque / Décors Sébastien Ehlinger et Alicia Maistre / Remerciements à Catherine Germain pour son regard et ses conseils

 

Coproduction : Compagnie des Indiscrets / Théâtre les 7 collines, scène conventionnée de Tulle. Soutiens : Centres Culturels - Ville de Limoges (résidences de création) ; Théâtre Daniel Sorano de Vincennes ; La Mégisserie – Scène conventionnée de Saint-Junien ; Théâtre du Cloître - Scène Conventionnée de Bellac ; Théâtre la Chélidoine - Saint-Angel ; Théâtre de l’Ephéméride - la Fabrique Val de Reuil ; Scène Nationale d’Aubusson ; Théâtre de la Marmaille, Limoges ; Théâtre Expression 7, Limoges ; Communauté de Commune Bourganeuf-Royère de Vassivière ; Le Dôme, Pôle Culturel et artistique Saumur agglo ; Centre Culturel Yves Furet, La Souterraine. Avec le concours de l’Etat (Ministère de la Culture et de la Communication - Direction des affaires culturelles de la Nouvelle-Aquitaine). Compagnie conventionnée par la région Nouvelle-Aquitaine.

http://www.indiscrets.net

 

 

Lanceuse de couteaux mystèrieuse

 

MISSY MESSY ET CATERINA

Morgane Defaix et Missy Messy

 

 

 

samedi 11 mars 2017

3 séances : 16h30 / 18h30 / 20h30

Tarif programme double (“Missy Messy et Caterina” et “Dumy Moyi)”

Tarif 16€, 6€, 4€ / Spectacles conseillés à partir de 12 ans / Durée de la séance : 1h environ

(10 min + entracte + 30 min)

 

 

 

Missy Messy et Caterina, est un nouveau duo comme on n’en a jamais vu ! Un duo précis et implacable. Une lanceuse de couteaux et son partenaire improbable : la mort avec un chapeau fleuri et un grand rire.

Un duo comme on n’en voit pas tous les jours : une lanceuse de haches et la mort représentée en dessin animé projetée sur un mur en bois. La mort en film d’animation face à des couteaux bien réels. La mort épinglée comme un papillon.

Du rire et du frisson garantis.

Ce spectacle est né de la rencontre de deux femmes : la rencontre d’une artiste de cirque et d’une créatrice de films d’animation en papier découpé. La première aime les émotions fortes en direct, la deuxième crée les émotions au fur et à mesure des enregistrements. Le goût du geste les rapproche, l’extrême précision les accorde, une même rage poétique les réunit.

Durée 10 min

 

Avec Missy Messy la très fameuse lanceuse de couteaux / Film d’animation Morgane Defaix / Écriture Frédéric Blin, Morgane Defaix, Laurie-Anne Estaque et Missy Messy / Création musicale et sonore (live) : Pierre Omer / Régie générale, son et lumières Frédéric Blin / Regard intérieur Laurie-Anne Estaque

 

Production : Quartier Rouge.

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

 Humour - Art brut - Absurde

BIP - L’EXCURSION

Compagnie OPUS (Office des Phabricants d’Univers Singuliers)

 

BIP2

 

du mercredi 15 au dimanche 19 mars 2017

 

 

mercredi 15 mars 2017, 19h

Rochechouart (87), Médiathèque

 

jeudi 16 mars 2017, 20h

Champagnac-la-Rivière (87), Ferme Âne et Carotte

 

vendredi 17 mars 2017, 20h

Oradour-sur-Glane (87), Salle des Carderies

 

samedi 18 mars 2017, 20h

Saint-Brice-sur-Vienne (87), Salle des fêtes de La Fabrique

 

dimanche 19 mars 2017, 17h

Verneuil-sur-Vienne (87), Ferme des Landes de Pagnac

 

Entrée libre / Tout public à partir de 8 ans / Durée 1h30

 

L’Excursion est présentée en collaboration avec le Théâtre du Cloître de Bellac.

Vous avez peut-être déjà rencontré Mme Champolleau et Mr Gauthier, pensionnaires de la maison de retraite « La Providence » qui participent à une excursion organisée. Vous savez, ils sont venus à l’ouverture de saison de La Mégisserie, vous proposer « Une Veillée ». Ils profitent ce soir d’un moment de temps libre pour aller converser et rire avec vous…

Ils vous parleront de La Providence, ce havre de paix bourguignon tout récemment distingué et récompensé pour son fonctionnement éco-responsable singulier et son projet de mutualisation de la joie de vivre à développement durable et comme le disent très justement les animateurs de la Providence, «les excursions forment certes la jeunesse, c’est vrai, mais elles permettent aussi d’entrechoquer les cultures et de coller un bon coup de pied au cul des préjugés de tous ordres !!!»

Vous pourrez les rencontrer lors de cinq soirées de courtoisie chez leurs logeurs où il sera question de rencontres et de découvertes, de la Bourgogne, de ses vins, de son jambon persillé, mais aussi de gastronomie d’ailleurs, de terroir et de culture. Large place sera faite à la surprise, à la curiosité, au théâtre de proximité et aux jeux de société…

 

Ecriture et jeu Chantal Joblon, Pascal Rome et Ronan Letourneur / Mise en scène Pascal Rome

 

Soutiens et coproductions : Les 3T- Théâtres de Châtellerault (16) ; Le Théâtre, Scène Nationale d’Angoulême (16) ; La Maison des Arts de Brioux-sur-Boutonne (79) ; Les Usines Boinot, CNAR en Poitou-Charentes (79) ; Le Carré-Les-Colonnes, Scène Conventionnée de Saint-Médard-en-Jalles (33). 

Cette création a été réalisée avec l’aide de la DRAC Poitou-Charentes

 

 

 

Entrée gratuite

Un pot de l’amitié sera offert après la représentation

 

 

Réservation vivement conseillée aux numéros suivants : 

 

- Rochechouart (87), Médiathèque : rés 05 55 03 77 01

adresse : Place de la gare – 87600 Rochechouart

 

- Champagnac-la-Rivière (87), Ferme Âne et Carotte : rés 05 55 78 57 95

adresse : Les Jarosses – 87150 Champagnac-la-Rivière / Depuis Saint-Junien, prendre direction Saint-Laurent-sur-Gorre. Passé Saint-Laurent, suivre direction Maison Perce-Neige. Après la Maison Perce-Neige, prendre la deuxième route à droite. (Mieux suivre ces indications plutôt que le GPS...)

 

- Oradour-sur-Glane (87), Salle des Carderies : rés 06 80 85 89 25

adresse : 8 allée des Carderies – 87520 Oradour-sur-Glane 

 

- Saint-Brice-sur-Vienne, Salle des fêtes de La Fabrique : rés auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98

adresse : 52 route du muguet, La Fabrique - 87200 Saint-Brice-sur-Vienne 

 

- Verneuil-sur-Vienne (87), Ferme des Landes de Pagnac : rés auprès de La Mégisserie 05 55 02 87 98

adresse : 2, route de Pagnac – 87430 Verneuil / Depuis Saint-Junien, prendre la N141 et sortir à la sortie 64 (Saint-Gence, Veyrac), au stop tourner à droite, au deuxième stop tourner encore à droite direction La Barre, prendre ensuite la troisième à gauche, direction Pagnac. Prendre le premier chemin à droite, la ferme se trouve au bout du chemin.

 

 


BIP

 Des grands artistes chez vous, à côté de chez vous !

 

C’est la sixième saison des Brigades d’Intervention Poétique ! Des brigades joyeuses qui parcourent Saint-Junien ainsi que les communes proches ou plus éloignées.

Avec les BIP La Mégisserie vous propose des FORMES DE SPECTACLE SOUPLES ET LEGERES qui vous permettent d’accueillir des artistes chez vous, dans votre maison ou votre appartement, mais également dans des cafés, des bibliothèques, des fermes, des maisons de quartier, des écoles... Vous pourrez ainsi inviter vos amis, vos voisins, votre famille ou toute autre personne à partager un moment précieux de complicité qui sera l’occasion d’un rapport privilégié au spectacle vivant et aux artistes.

Pour être au plus près de vous, faciliter les rencontres et les découvertes, les artistes sonneront à votre porte pour des instants de magie, de joie, de poésie et de partage.

 

 

 

Théâtre

LES GRAVATS

Collectif de réalisation : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson,

Jean-Louis Hourdin, Clotilde Mollet

 

les-gravats

 

vendredi 24 mars 2017, 20h30

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 12 ans / Durée 1h15 environ

 

 

Trois petits vieux qui pètent de santé malgré le personnel hospitalier, malgré le personnel des maisons de retraite, malgré leur famille, malgré les maladies… Trois vieux anars qui fêtent la vie, une grande nouba avec déambulateurs et fauteuils roulants, qui dansent avec des enfants et leur racontent des histoires pour les endormir, qui continuent à jouer la comédie avec des perruques, des fausses barbes, des masques. Trois vieux qui se dressent pour résister face à tous ceux qui les humilient, face au temps qu’ils refusent puisqu’ils sont toujours des enfants qui jouent tout le temps.

 

Trois grands comédiens, conteurs, farceurs, trompe la mort, différents dans leurs âges, vont jouer la vieillesse. Qui gagnera ?

 

Eux, car ce sont des acteurs qui ne meurent pas à la fin de la représentation. Pour notre plus grande joie enfin une fin qui finit bien.

 

 

Avec Jean-Pierre Bodin, Jean-Louis Hourdin, Clotilde Mollet  / Collectif de réalisation Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Jean-Louis Hourdin, Clotilde Mollet

 

Production Déléguée : La Mouline/Jean-Pierre Bodin. Coproduction : Le GRAT/ Cie Jean-Louis Hourdin, Les Célestins - théâtre de Lyon, Le Moulin du Roc scène nationale de Niort. La résidence au Moulin du Roc a reçu le soutien du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine. Avec le soutien de l’OARA, La Maison des Arts de Brioux sur Boutonne. La Mouline est conventionnée par le ministère de la Culture/DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine et le Conseil départemental des Deux-Sèvres.

http://jeanpierrebodin.com
Illustration ©François Roca  Célestins – Théâtre de Lyon 

article-gravats 

 

Les Gravats feront de vieux beaux os

Jean-Louis Hourdin, Clotilde Mollet et Jean-Pierre Bodin tordent le cou au jeunisme en jouant des retraités bien peu résignés.

 

Comment parler de la mort ?

Avec résignation et beaucoup d’humour, forcément noir, comme le font ces trois « petits vieux », interprètes des Gravats.

« Ne prenez pas la vie au sérieux. De toute façon vous n’en sortirez pas vivant ». Nos trois auteurs acteurs ont fait leur miel de ces mots d’Elbert Hubbard, qui donne la couleur à cet objet théâtral inattendu dans le contexte actuel du jeunisme.

Le spectacle démarre sur un ballet de bergères à roulettes, réglé comme une séance d’auto-tamponneuses, et se termine, après une pluie de boîtes de médicaments, sur quelques réflexions souvent drôles sur le naufrage des corps.

Dans l’intervalle, les trois acteurs, notamment l’impertinente et cocasse Clotilde Mollet, qui porte la voix de la charte des droits du mourant, évoquent le crépuscule de ces êtres abandonnés dans l’indifférence des maisons de retraites. Pas d’apitoiement, pas de rancœur.

Une sorte de désillusion traverse ces Gravats émaillés de pensées, drôles, décalées, cueillies chez les meilleurs plumes de la langue française. A déguster avec gourmandises même si le spectacle est encore un peu vert.

Un comble !

 

A.M – Le Progrès, Lyon – 10 mars 2017

 

Théâtre ambulant en bus tous-etranger

 

MENDEL SCHAINFELD,

LE 2ème VOYAGE À MUNICH

Théâtre de l’Echappée - François Béchu

 

mendel

 

 

à La Mégisserie, à Saint-Junien et à Rochechouart

mardi 9 mai 2017, 19h à La Mégisserie

mercredi 10 mai 2017, 15h à La Mégisserie

jeudi 11 mai 2017, 19h à Rochechouart (Parking Pôle socio-culturel/Mediathèque)

vendredi 12 mai 2017, 19h à Rochechouart (Parking Pôle socio-culturel/Mediathèque)

samedi 13 mai 2017, 10h30 / 15h / 19h à La Mégisserie

lundi 15 mai 2017, 19h à La Mégisserie

 

représentations scolaires

mardi 9 mai 2017 / 9h30 et 14h

mercredi 10 mai 2017 / 10h30

jeudi 11 mai 2017 / 9h30 et 15h

vendredi 12 mai 2017 / 9h30 et 14h15

lundi 15 mai 2017 / 9h15 et 14h au collège Paul Langevin dans le cadre de Faites des livres

 

Tarif spécial 10€, 6€, 4€ (hors Carte Mégisserie) et Tarif scolaire / Tout public à partir de 12 ans / Durée 55 min

 

Les massacres n’ont pas de temps, le racisme et l’intolérance n’ont pas d’époque, l’étranger qui fait peur est éternel.

Tout ceci n’est pas réjouissant mais il ne faut pas se voiler la face, et il faut le dire et le redire, partout, la haine de l’autre peut entrainer les pires des guerres. 

La haine de la couleur de l’autre, du voisin, du différent, insidieuse, qui rentre lentement par nos oreilles, au coin des télés, des cafés, au coin de notre quotidien, entraine les humiliations, les pires des rejets, les génocides, les assassinats. Il faut le dire et le montrer pour empêcher, dire que tout ça (génocide juif, génocide arménien, génocide rwandais, assassinat des homosexuels, lapidations des femmes, liquidations des opposants…) a déjà existé, existe et que nous en sommes proches ?

La voix de Monsieur Mendel Schainfeld qui part pour son 2ème voyage à Munich n’est malheureusement pas l’écho d’une époque barbare révolue : elle est celle des désespérés qui subissent la barbarie d’aujourd’hui. Elle est celle d’un homme simple à qui on a pris un bout de sa vie il y a 70 ans. Et il eut de la chance ! De revenir. Mendel Schainfeld dans ce spectacle intime, est là à côté de nous pour nous raconter. Un compagnon de voyage de train, juste le fauteuil à côté du nôtre. Un témoin et un homme blessé qui va chercher quelques papiers qui diront ce qu’il a vécu et qui l’empêche de vivre.

Un homme simple, notre voisin de train, pris dans le broyeur du fascisme, pris avec sa famille, emmené loin de chez lui dans un camp.

Un homme qui témoigne de l’impensable quotidien et qui parle à chacun de nous, qui partageons son compartiment de train. Comme un camarade de voyage qui nous raconte sa vie, à coup de petits mots, de silence, d’histoires déchirantes doucement énoncées.

Un spectacle intime pour 20 personnes dans un compartiment de train. Un voyage d’une heure qui ne s’oublie pas.

 

« (...) François Béchu, regard perdu, visage gris, donne vie à ce témoignage. Le Théâtre ici, loin de créer la distance, rend l’histoire de Mendel Schainfeld terriblement vivante. Pas besoin de grandiloquence. Juste le regard, quelques attitudes qui montrent encore la peur. Et des mots. Très simples et très forts. Qui atteignent en plein coeur. » Y. T Ouest – France

 

Adaptation et conception François Béchu. Avec François Béchu, Arnaud Coutancier, Cédric Radin (ou Simon Demeslay)

 

 

Production : Théâtre de l’Echappée.

www.theatrelechappee.com 

 

 

 

Théâtre – Création collective

APRÈS QUOI COURONS-NOUS ?

Compagnie Thomas Visonneau avec la collaboration artistique de Jean-Pierre Seyvos

 

apres-quoi

 

 

samedi 20 mai 2017, 19h

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 2h entracte inclus

 

Une soirée particulière. Une soirée collective comme une bonne équipe qui se passe la balle. Une soirée qui marie le sport, le théâtre, le chant. Une soirée d’amateurs et de professionnels, tous motivés, entrainés, qui savent donner du sens au jeu. Une soirée qui ne met pas dos à dos sport et culture. Une soirée de passion, de feu, de rire aussi. Une soirée de petites histoires du sport et de ses grands et moins glorieux moments. Une soirée sur le sport, du cycliste pédalant dans la forêt limousine au porteur de la flamme olympique. Une soirée écrite grâce à des témoignages de sportifs locaux, une soirée jouée et chantée grâce aux écrits des équipes et des entraineurs.

 

Trois équipes jouent ensemble ce soir :

Une équipe de 11 jeunes gens amateurs de théâtre et de sport, fougueuse et inventive.

Une équipe à la voix forte, modulée comme un soupir, un choeur de chanteurs amateurs.

Une équipe de 3 comédiens professionnels, hyper consciente de l’enjeu.

Et deux entraineurs qui pendant toute l’année ont entrainé leurs équipes à La Mégisserie, pour le spectacle de ce soir : Thomas Visonneau et Jean-Pierre Seyvos.

 

« Le sport rassemble et différencie. Il anime des foules ou les divise. Il est adoré ou détesté. Le sport reste un de nos seuls défouloirs. Dans un stade, devant une télévision, sur un terrain, pendant un cours d’EPS, nous sommes soudain plongés immédiatement dans du présent pur. Ce présent est à la fois violent et terrible car il a entièrement le pouvoir sur nous…

Pour moi, l’art théâtral est comme un sport tout simplement parce que la valeur du présent est la même sur un plateau que sur un terrain. Pendant un rendez-vous sportif, on attend seulement qu’il se passe « quelque chose ».

Au théâtre, finalement, j’ai les mêmes attentes. […] J’aime simplement quand il se passe « quelque chose ». Quand le présent change de valeur. J’explore le monde sportif parce que je sens qu’il a beaucoup de réponses à m’apporter… Je sens également qu’il me permet de parler de tous, et à tous. Parce que le sport n’a pas véritablement de frontières ni de classes sociales. Il n’a même pas d’âge. […] Le sport est une soupape. Le sport est un fantasme. Le sport est un jeu. Le sport est un spectacle ». Thomas Visonneau

 

 

1ère partie :

 

Création collective avec la participation d’une quinzaine de jeunes gens encadrés par Thomas Visonneau et un choeur dirigé par Jean-Pierre

 

Seyvos

 

2ème partie :

 

D’après des rencontres auprès de sportifs amateurs du territoire de St Junien et des textes sur le sport. 

Conception, mise en scène Thomas Visonneau Ecriture supervisée par Thomas Visonneau / Avec Léa Lecointe, Eugène Durif et Thomas Visonneau

 

 

Production : Compagnie Thomas Visonneau. Coproduction : La Mégisserie, Scène Conventionnée de St Junien.

 

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.