bizarre

 

 

du 11 mars au 22 avril 2017

 

Une programmation bizarre. Poétique, en clin d’oeil à Jacques Prévert. Surréaliste.

Surprenante. Mystérieuse.

Qui laisse « Baba ».

On appelle souvent bizarre, ce qu’on n’a pas encore vu, ce qu’on ne connaît pas, ce qui est trop en avance, ce qui ressemble à un rêve, ce qui nous fait un peu peur, ce qui nous interroge et nous remue beaucoup. N’est-ce pas une définition de l’art ?

Du biz’art.

Avec un danseur fin comme un elfe russe. Rude et farineux comme un sorcier. (Merci à la scène nationale d’Aubusson qui nous l’a fait découvrir). Avec une lanceuse de couteaux roulée comme une bucheronne, qui affronte la mort.

Avec une exposition (hommage à Jacques Carelman) qui présente des objets introuvables et qui pourtant existent. Des objets rieurs qui détournent notre quotidien.

Bizarre.

 

 


 

 

2 SPECTACLES POUR UN SAMEDI

samedi 11 mars 2017

3 séances : 16h30 / 18h30 / 20h30

Tarif programme double (“Missy Messy et Caterina” et “Dumy Moyi)”

Tarif 16€, 6€, 4€ / Spectacles conseillés à partir de 12 ans / Durée de la séance : 1h environ

(10 min + entracte + 30 min)

 

 

 

Lanceuse de couteaux mystèrieuse

MISSY MESSY ET CATERINA

Morgane Defaix et Missy Messy

 

Missy Messy et Caterina, est un nouveau duo comme on n’en a jamais vu ! Un duo précis et implacable. Une lanceuse de couteaux et son partenaire improbable : la mort avec un chapeau fleuri et un grand rire.

Un duo comme on n’en voit pas tous les jours : une lanceuse de haches et la mort représentée en dessin animé projetée sur un mur en bois. La mort en film d’animation face à des couteaux bien réels. La mort épinglée comme un papillon.

Du rire et du frisson garantis.

Ce spectacle est né de la rencontre de deux femmes : la rencontre d’une artiste de cirque et d’une créatrice de films d’animation en papier découpé. La première aime les émotions fortes en direct, la deuxième crée les émotions au fur et à mesure des enregistrements. Le goût du geste les rapproche, l’extrême précision les accorde, une même rage poétique les réunit.

Durée 10 min

 

Avec Missy Messy la très fameuse lanceuse de couteaux / Film d’animation Morgane Defaix / Écriture Frédéric Blin, Morgane Defaix, Laurie-Anne Estaque et Missy Messy / Création musicale et sonore (live) : Pierre Omer / Régie générale, son et lumières Frédéric Blin / Regard intérieur Laurie-Anne Estaque

 

Production : Quartier Rouge.

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

 

 

 

Danse - performance

ДУМИ МОÏ - DUMY MOYI

Compagnie Vlovajob Pru - François Chaignaud

 

dumi

 

 

Certains spectacles, ne sont pas des spectacles.

Ce sont des moments qui deviennent des moments de notre vie.

Des moments stupéfiants, qui laissent sans mots.

Dumy Moyi est de cette veine.

François Chaignaud interprète ce spectacle. Il est un sorcier et un danseur étoile qui a dans ses gestes l’histoire de l’humanité : de la cérémonie des cavernes aux dorures du Bolchoï.

Il est aussi un homme puis une femme, puis un homme…

Il est indien.

Il est un chanteur et en même temps une chanteuse.

Il envoute.

Il se transforme devant nos yeux.

François Chaignaud est un monde à lui tout seul.

 

« (...) Il fallait une vrai étoile, François Chaignaud fut celle-là. Dumy Moyi est une revue de poche aux effets maximaux. Emplumé, le danseur se réincarne en divinité indienne avec une touche excentrique presque burlesque. Il raconte avoir assisté à des cérémonies sacrées de theyyam en Inde et en avoir tiré un fil jusqu’à la danse moderne. Un éblouissement magnifié par le Come away de John Dowland que Chaignaud fredonne avant de disparaitre.» Philippe Noisette, Les Inrockuptibles, 2013

Durée 30 min

 

Conception / interprétation François Chaignaud Costumes Romain Brau / Conception lumières Philippe Gladieux / Régie Anthony Merlaud / Conseil musical Jérôme Marin / Adaptations - chef de chant Antoine Bernollin / Mixage son Jean-Michel Olivares / Remerciements Viktor Ruban, Cecilia Bengolea, Christelle Hano, Philippe Laboual, Philippe Blanc, Pascal Quéneau.

 

 

Spectacle créé pour le Festival Montpellier Danse 2013 Production : Vlovajob Pru. Coproduction : Festival Montpellier Danse 2013, Festival d’Automne à Paris, Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées, Gessnerallee Zürich, deSingel Internationale Kunstcampus (Anvers), Ménagerie de Verre (dans le cadre du Studiolab, laboratoire de recherche). Vlovajob Pru est subventionné par la DRAC Rhône-Alpes, le Conseil Régional de Rhône-Alpes et reçoit l’aide de l’Institut Français et de l’Institut Français – Ville de Lyon pour ses projets à l’étranger. François Chaignaud et Cecilia Bengolea sont en résidence longue au CDC l’Echangeur – Picardie (2014-2015-2016) et artistes associés à Bonlieu, scène nationale

d’Annecy à partir de 2016.

http://vlovajobpru.com/la-compagnie

 

 


 

EXPOSITION 

BRICOLART

Clin doeil à Jacques Carelman 

et à son catalogue dobjets introuvables

Travaux des ateliers Bricolart encadrés par Jérémie Garry (ENSA)

visuel

 

 

 

 

Exposition du 14 mars au 22 avril 2017 à La Mégisserie

entrée libre

 

Jacques Carelman est un illustrateur, graphiste, inventeur d’objets introuvables et pataphysicien (en hommage à Alfred Jarry). A la fin des années 60, il a créé « le catalogue d’objets introuvables » (en s’inspirant du célèbre « catalogue de la Manu ») sorte d’album d’ustensiles pouvant servir dans la vie courante. Leurs caractéristiques communes sont qu’ils sont le fruit de l’imaginaire de Jacques Carelman et qu’ils sont improbables, poétiques, humoristiques et si proches du vrai.

Au cours de la saison 2016-2017, Jérémie Garry, constructeur polyvalent de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges, a animé à La Mégisserie et à l’ENSA des ateliers de bricolage artistique d’après et autour de l’oeuvre de Jacques Carelman.

Parallèlement, à l’ENSA, un atelier d’initiation au design, mené par Corentin Ferbus et Fabian Gental a oeuvré à la conception scénographique de l’exposition, à sa charte graphique et à la création de l’affiche. 

Le résultat de ces ateliers est présenté à l’occasion de cette exposition : parapluie inversé pour pays secs, cafetière pour masochiste, machine à écrire « l’injurieuse », tandem convergent, vélo d’appartement à sensation, enclume en porcelaine...

Une exposition qui donne à rire et qui invite à poser un regard malicieux mais toujours bienveillant sur la folie de notre monde.

Les participants amateurs à ces ateliers sont chaleureusement remerciés pour leur contribution à la réalisation de l’exposition !

 

 

vernissage mardi 14 mars 2017, 18h30 à La Mégisserie

 

Ouverture au public

mardi au vendredi : 9h-12h et 14h-18h / samedi : 14h-18h

 

 

 

Exposition co-réalisée par La Mégisserie et l’ENSA Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges 

ENSA

et en partenariat avec La Ressource Rit Limoges/St-Junien

 

logo-partenaire