Cellule

Dans le cadre de joursdeDanses

samedi 27 mars 2021 • 20h30

DANSE

Nach – Nach Van Van Dance Company – création 2019
Troisième prix du public du concours PODIUM 2019 – Tournée PODIUM 2020-2021

TARIF B
TOUT PUBLIC
DURÉE 45 min

PASS ÉVÉNEMENT « joursdeDanses » :
30€ (soit 10€ la place) pour 3 spectacles choisis dans le cadre du temps fort joursdeDanses, et 10€ toute place supplémentaire

Je suis une guerrière. Je risque. Jour après jour, je m’invente, je découvre, j’ose, je ne fléchis pas. Je suis émue aux larmes. J’empoigne mes tripes, je dévore mes amours. Je suis multiple, pure, violente, jouissante, souffrante. Mon âme brule, elle est sacrée. Nach

Une femme. Un corps, une énergie, une ombre, une lumière.
Nach est une jeune femme qui a rencontré le KRUMP – acronyme anglais pour Kingdom Radically Uplifted Mighty Praise – sur le parvis de l’Opéra de Lyon en 2005. Des rituels urbains sur les toits de la Porte de Montreuil, à l’affiche d’Éloge du puissant royaume* du chorégraphe contemporain Heddy Maalem, Nach dit « explorer ses clairs obscurs intérieurs (…) et jouer avec l’ambiguïté de son corps androgyne, deux êtres qui conversent dans un même corps ». Car, comme tous les krumpers, Nach est elle-même et son avatar, son personnage. Dans son solo Cellule, elle s’évade évoquant les films de David Lynch mais aussi les travaux de nombreux photographes. Du krump, danse très codifiée et hiérarchisée née à Los Angeles dans les années 2000 suite à des émeutes raciales, Nach présente une version personnelle, libérée du passé mais fidèle aux anciens du mouvement. Nach nous livre dans Cellule une danse hyper puissante ainsi qu’une fine intelligence d’écriture. Une exploration de la féminité, de sa puissance organique et de son érotisme à partir du krump.
Avec son extrême pouvoir de séduction Nach est une vraie révélation.

la flamme et du feu dans la danse de Nach. (…) Le poids du corps roule et tangue, comme magnétisé. Insecte, jeune femme, jeune homme, reptile…
tous les possibles semblent ainsi contenus dans cette Cellule. Et comme un long travelling dans un paysage peuplé, les spectateurs restent suspendus à la puissance d’évocation, incantatoire, de Nach. »
paris-art.com

PODIUM


Représentatif de la diversité des scènes d’aujourd’hui et de leurs territoires d’implantation, un réseau de 16 partenaires européens (dont La Mégisserie) s’est constitué pour oeuvrer ensemble à une meilleure diffusion de la danse contemporaine. La tournée PODIUM 2020-2021 présente en France, en Suisse et en Belgique, les pièces lauréates du concours PODIUM 2019. Le concours est organisé une année sur deux à Echirolles et Grenoble par Le Pacifique, Centre de Développement Chorégraphique National de Grenoble et La Rampe, scène conventionnée d’intérêt national Art et création – Danse et Musiques, avec le soutien du CCN2 – Centre Chorégraphique National de Grenoble. Ainsi, en renforçant la visibilité d’oeuvres existantes peu diffusées, en misant sur les dynamiques territoriales par des tournées associant à la fois les théâtres partenaires et leurs voisins géographiques, la tournée PODIUM 2020-2021 s’inscrit dans des enjeux de coopération et de développement durable pour le secteur chorégraphique.
Retrouvez toutes les informations sur www.lepacifique-grenoble.com

ARTICLE
DE PRESSE
À LIRE

SITE DE LA
COMPAGNIE

chorégraphie, interprétation, texte et images Nach • scénographie, conception, lumière Emmanuel Tussore directeur technique, conception son Vincent Hoppe • construction décor Boris Munger et Jean-Alain Van visuel © Mark Maborough

Production : Nach Van Van Dance Company. Coproduction : Espace 1789, Scène conventionnée danse – Saint- Ouen ; Maison Daniel Féry – Nanterre ; CDCN / Atelier de Paris ; Théâtre de Fresnes. Soutien : La Maison des Métallos – Paris ; Le Théâtre, Scène nationale de Saint Nazaire ; le CND – Centre national de la danse ; le CCN de Roubaix ; le CCN de La Rochelle.