Näss (Les gens)

Dans le cadre de joursdeDanses

samedi 23 mars 2021 • 20h30

DANSE HIP-HOP (mais pas que…)

Fouad Boussouf
Compagnie Massala

TARIF A
TOUT PUBLIC À PARTIR DE 7 ANS
DURÉE 55 min

PASS ÉVÉNEMENT « joursdeDanses » :
30€ (soit 10€ la place) pour 3 spectacles choisis dans le cadre du temps fort joursdeDanses, et 10€ toute place supplémentaire

Sept danseurs exaltent la puissance du collectif dans une danse intense et acrobatique, au rythme incessant et obsédant.

Entre le profane et le sacré, entre la modernité effrénée et l’attachement aux rites qui lui font encore rempart, Näss conjugue la dimension populaire et urbaine de la danse hip hop à l’aspect profondément rituel et sacré qu’elle peut représenter. Le mot « näss » signifie « les gens » en arabe, en référence au célèbre groupe Nass el Ghiwane (Les gens bohèmes) qui a fait connaître la culture gnawa dans les années 70 avec le mouvement hippie.

Les textes poétiques et anticonformistes ont valu aux membres du groupe plusieurs passages en prison, mais ont permis l’émergence du rap marocain, porteur de textes engagés, en écho au modèle américain. L’histoire et les textes de ce célèbre groupe Nass el Ghiwane des années 70 au Maghreb ont été un élément important dans l’élaboration de ce spectacle. Le chorégraphe y a puisé les éléments et le sens d’un hiphop plus incarné, empreint de traditions ancestrales, toujours vivace car profondément habité. Näss est composé comme un souffle, à la fois physique et mystique, qui rappelle la nécessité d’être solidement ancré à sa terre pour mieux en sentir ses vibrations.

Avec comme langage commun le rythme, celui qui unit et déplace les corps, Fouad Boussouf revendique ainsi haut et fort une danse hip-hop connectée à ses racines tribales et africaines.

« Les danseurs, incroyables, déploient une énergie folle et sensuelle à la fois » Mouvement

ARTICLE
DE PRESSE
À LIRE

SITE DE LA
COMPAGNIE

chorégraphe Fouad Boussouf • interprètes Elias Ardoin (ou Yanice Djae), Sami Blond, Mathieu Bord, Maxime Cozic, Loïc Elice, Justin Gouin, Nicolas Grosclaude • assistant chorégraphie Bruno Domingues Torres • lumière Fabrice Sarcy • costumes et scénographie Camille Vallat • son et arrangements Roman Bestion visuel © Marie Monteiro

Production : Compagnie Massala. Coproduction : Théâtre Jean Vilar – Vitry-sur-Seine ; Le Prisme – Elancourt ; Institut du Monde Arabe – Tourcoing ; Fontenay-en-Scènes – Fontenay-sous-bois ; Théâtre des Bergeries – Noisy-le-Sec ; La Briqueterie – CDC du Valde- Marne ; Le FLOW – Pôle Culture Ville de Lille ; Institut Français de Marrakech. Soutien financier : ADAMI ; Conseil départemental du Val-de-Marne ; Région Ile-de-France ; Ville de Vitry-sur-Seine ; la SPEDIDAM ; l’Institut Français. La Compagnie Massala a bénéficié du parcours d’accompagnement d’ARCADI pour 3 saisons sur le projet Näss

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.