Poussière d’étoiles

mer 27 avril, 15h et 16h45 au Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
sam 18 juin, 21h30 au « plancher de la météorite »

(en extérieur, en contrebas du Château de Rochechouart)

DANSE

Compagnie Sous la Peau – Claude Brumachon et Benjamin Lamarche

Gratuit
TOUT PUBLIC
DURÉE 1h environ

Le ciel peut-il nous tomber sur la tête ? Non, mais des cailloux oui ! Objets de fascination depuis la nuit des temps, les météorites sont de précieux témoins de l’histoire de notre Système solaire. Poussière d’étoiles est un spectacle dansé, pensé autour de ces fragments de corps rocheux extraterrestres, autour de la magie qu’ils évoquent, ayant traversé la nuit des temps… Claude Brumachon a chorégraphié des mouvements autour du cosmos, des étoiles, des planètes, des matières, des cendres, des météorites, des pierres, des couleurs, des nébuleuses, des aurores boréales, de l’éther, de la lave, du magma, du minéral. Le temps de deux représentations vous serez embarqués vers d’autres planètes, tant imaginaires que réelles !
Ce voyage chorégraphique vous est proposé en deux étapes :
– Une première étape sous forme d’une création déambulatoire dans le Musée d’art contemporain de Rochechouart. Les danseurs emmèneront le public d’une salle à l’autre, dans le rituel d’un cheminement magique.
– Une deuxième étape présentée sur le « plancher de la météorite », nommé d’après cette comète venue s’échouer à Rochechouart.
Le déambulatoire créé à l’intérieur même du musée deviendra représentation- spectacle, une grande chorégraphie. Comme des particules qui fusionnent en un tout.

 

Poussière d’étoiles est également un projet de compagnonnage sur la continuité, imaginé à la suite du spectacle Les Poissons volants, créé par Claude Brumachon à La Mégisserie en juin 2021, avec, sur scène, des danseurs de sa compagnie ainsi que les jeunes gens d’une classe du collège de Châlus.
« J’ai senti en créant Les Poissons volants avec les jeunes du collège de Châlus, l’intérêt qu’ils ont ressenti pour la danse. Ce qui pour certains d’entre eux était nouveau. Il m’est apparu logique en conséquence, puisque nous ne sommes pas des produits jetables, d’approfondir les fondamentaux de cette danse, creuser les envies, faire naître des vocations, essayer de faire bouger cette société qui tendrait à nous prendre pour des produits de supermarché. Chasser l’idée du toujours nouveau, à consommer rapidement. En travaillant sur le lien établi avec les mêmes enfants et cette danse nous contribuons à ralentir le processus de consommation. Le long terme permet aux jeunes de s’investir, de se reconnaître, de trouver des repères et de se construire. » Claude Brumachon

ARTICLE
DE PRESSE
À LIRE

SITE DE LA
COMPAGNIE

chorégraphie Claude Brumachon / assistant à la chorégraphie Benjamin Lamarche, accompagné d’Estelle Carleton, Elisabetta Gareri et Mathilde Rader / danseurs Estelle Carleton, Elisabetta Gareri, Mathilde Rader et 25 jeunes gens du Collège Pierre Desproges de Châlus, du Collège Simone Veil de Rochechouart et du Collège du Parc de Saint-Mathieu (87) 

Production : Compagnie Sous la peau. Coproduction : La Mégisserie – scène conventionnée de St-Junien. Avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine et du Rectorat de Nouvelle-Aquitaine. La compagnie Sous la peau est subventionnée par le Ministère de la Culture-Direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine pour son fonctionnement et ses projets, ainsi que l’Institut Français pour certains de ses projets à l’international.