Ateliers de cuisine nordique

lundi 6, mardi 7, jeudi 9 et vendredi 10 février 2023

avec Kirsten Blom

Public
Toute personne désireuse de s’initier
aux étrangetés de la cuisine nordique !
6 participants max par atelier

Calendrier
lundi 6, mardi 7, jeudi 9 et
vendredi 10 février 2023
(apéro-dégustation au Ciné-Bourse
à la soirée double le 11 février 2023)

Horaires
matin de 9h à 12h
après-midi de 14h à 17h
Possibilité de s’inscrire sur plusieurs séances
(selon les places disponibles)

Tarif
9€ par atelier de 3 heures

La période est à l’économie, à la sobriété. Et vous le savez bien, la cuisine nordique a certes le vent en poupe, mais elle est connue pour ses aliments « pauvres », betterave, oignon, chou, avoine… Pourtant, on peut faire des merveilles avec ça.
En revisitant les classiques de la cuisine nordique, nous allons fabriquer les éléments pour construire le fameux smørrebrød, des tartines nordiques qui vont être offertes au public lors de la double soirée de musique finlandaise le samedi 11 février.
Jusqu’à là, nous n’avons jamais fait du pain réellement, si du knækbrød ou du pain au brocoli, mais jamais du pain de seigle. Cette année, nous aurons, Olga Sanfins, la présidente de L’Etoile du Nord, avec nous, elle est boulangère autodidacte et elle va nous guider dans la cuisson du rugbrød, le pain de seigle à la danoise qui est la base du smørrebrød, un atelier qui durera plusieurs jours.
Sur ce pain, nous allons entre autres, mettre le fameux gravad laks – on nous le réclame toute l’année et beaucoup d’autres choses. Nos tartines seront décorées de bizarreries : compote de carotte, purée de betterave, légumes au sirop de sureau…
Et pour couronner le tout : une recette de gâteau venue directement de la ville libre de Christiania à Copenhague.

Kirsten Blom

Au Danemark, les enfants apprennent la cuisine à l’école, ensuite on reproduit fièrement les recettes à la maison. Chez moi, mon père a quitté la table après avoir goûté une de mes recettes avec une nouveauté : l’ail ! C’était il y a longtemps, aujourd’hui ça ne surprend plus personne. Ma mère et moi, nous mangions beaucoup de légumes et elle décorait déjà mes petites tartines avec tout ce qu’elle avait : bouts de carottes cuites, poireaux, persil… elle mettait des couleurs partout. Aujourd’hui sa cuisine est devenue mode, dans les grands restaurants nordiques, on illumine tout de légumes, on les transforme et on les cache pour développer de nouveaux goûts.
Dans notre atelier cuisine, à notre modeste niveau, nous allons continuer à expérimenter en rigolant.

Renseignements

Bulletin d’inscription