Ateliers danse - improvisation

Ateliers

de janvier et avril 2023 / un dimanche par mois
ATELIER COMPLET

avec Carine Desset, danseuse

Public
Toute personne intéressée par le mouvement
et l’improvisation, à partir de 15 ans

Calendrier
de janvier à avril 2023
un dimanche par mois
8 janvier / 5 février
5 mars / 2 avril

Horaires
10h à 13h /  14h à 16h
(avec une pause pique-nique)

Tarif
50€ pour l’année

« La danse-improvisation est une technique et une pratique accessible à tous. Cet atelier s’adresse donc au débutant comme au danseur confirmé.
Dans ces ateliers, il s’agira à la fois de développer et d’enrichir sa propre danse mais aussi de danser à plusieurs avec l’enjeu de la composition en temps réel : se laisser porter par les formes qui apparaissent…
Cette année, nous arpenterons les chemins de l’improvisation, du point de vue des échanges entre ce qu’il se passe à l’intérieur de soi, et à l’extérieur, ce que nous sentons, ce que nous voyons, ce que nous prenons ou laissons de côté, ce qui nous touche, et notre manière d’y réagir, de prendre positions. Comment l’espace nous bouge-t-il ? Nous transforme-t-il et comment nous pouvons le transformer, le bouger, de l’intérieur et de l’extérieur ?
L’atelier trouvera une alternance entre des temps de jeu et d’observation, des temps de pratique en solo et à plusieurs, à l’intérieur et à l’extérieur. » Carine Desset

« J’aime les mouvements simples.
J’aime me rappeler des souvenirs ou m’en inventer…
J’aime laisser mon esprit vagabonder, voir apparaître des formes incongrues et discrètes dans mon quotidien.
J’aime voir des solitudes en présence, des corps se rapprocher et des silences me réveiller.
J’aime distinguer des voix au loin, imaginer la vie des autres. J’aime m’isoler dans des lieux qui rassemblent.
J’aime sentir des contradictions, ne pas savoir ce qu’il va se passer. J’aime faire le minimum et être surprise.
J’aime voir un oiseau sortir de son nid.
J’aime quand le clocher sonne à la fin d’un spectacle.» Carine Desset

Carine Desset

Carine Desset réalise un cursus au CNR de Poitiers en danse contemporaine, en parallèle d’études universitaires en psychologie, intéressée par la question de l’intime, du corps et du langage.
Elle devient psychologue et danseuse ; elle s’oriente vers la psychanalyse, qui lui offre la possibilité de penser la danse, mais aussi le corps, dans sa multiplicité et son histoire.
Elle se forme en composition en temps réel auprès de Julyen Hamilton, Lisa Nelson, Claire Filmon, Barre Philips, … joue avec des musiciens et des danseurs.
Elle prend goût à la transmission, et à la recherche entre art et soin.

Carine fait partie du Collectif Zone d’Appui Provisoire (danse contemporaine & improvisation – Poitiers), de l’association Ortanz (improvisation en musique et danse – Limoges), de Nouvel Animal de Compagnie (Aurélie Gatet – 87).
Elle ancre sa pratique dans la performance et l’improvisation en tant que forme de spectacle en soi.
Elle a présenté en 2022 «Maintenant», solo de danse improvisée, à La Mégisserie, et y présentera en 2023 une série de performances «Danses d’Extérieur».

L’IMPROVISATION EN DANSE. D’où vient ce courant?
On connaît l’improvisation théâtrale avec les « matchs d’impro », l’improvisation en danse est en revanche peu connue du public. Ce mouvement, qui apparait dans les années 70 aux Etats Unis, est porté par un souhait de sortir de la hiérarchie, des conventions scéniques et de la recherche de la virtuosité. Les amateurs et les professionnels se mélangent, les lieux de représentation changent, des gestes tirés des actes de la vie quotidienne apparaissent sur scène.

Renseignements