Cousumain

Compagnie BAL

Conception Jeanne Mordoj

SAMEDI 8 FÉVRIER 11H

Salles Robert Lapuelle – Oradour-sur-Glane
SÉANCES SCOLAIRES
MERCREDI 5 FÉVRIER 9H ET 10H30
JEUDI 6 FÉVRIER 9H ET 10H30
VENDREDI 7 FÉVRIER 9H ET 10H30
25 min / Tarif Hors les murs

CIRQUE /  DÈS 3 ANS
INTERPRÉTATION MESI LOUNELA ET JOHAN STOCKMAR
SON MATHIEU WERCHOWSKI
COSTUMES FANNY GAUTREAU
RÉGIE GÉNÉRALE CLARA MARCHEBOUT
Production : Compagnie BAL et l’Académie Fratellini, centre d’art et de formation aux arts du cirque / Coproduction : Les 2 scènes, scène nationale de Besançon / Avec l’aide du Conseil Départemental du Doubs et de la Ville de Besançon. La compagnie BAL est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Bourgogne-Franche Comté.
Disponible très prochainement !

Au milieu d’une ribambelle de boîtes de cigares multicolores se rencontrent un garçon et une fille. Ces deux-là vont s’apprivoiser sur une piste orange, tapis de jeux de tous les possibles entre constructions, équilibres et complicité : un concentré de cirque à l’échelle des tout-petits.

Lui est plutôt calme, elle a le regard vif, la piste est à eux. Au début, ils se méfient, s’observent, s’interrogent, s’imitent et essayent enfin. Entre assemblages, désassemblages, proximité et collaboration, les deux acrobates vont finalement unir leurs imaginaires pour construire ensemble avec la matière. De ces 48 boîtes de cigares vont fleurir des tours toujours plus grandes, des animaux parfois à deux têtes, des personnages imposants… Les corps s’emmêlent, les boîtes s’empilent, l’équilibre et le risque tiennent en haleine et l’envie de se joindre à eux se fait sentir. À l’écoute de l’autre, avec humour et légèreté, ce moment ludique invite à un retour à l’enfance.

Créatrice et interprète de spectacles, Jeanne Mordoj avance aux lisières du théâtre, du cabaret et des arts du cirque. Elle invente une forme d’art forain contemporain et intimiste, pour mieux regarder en face l’étrangeté tapie en l’être humain. Dans Eloge du poil et Le poème, un personnage féminin abandonne le vernis des apparences et laisse monter au grand jour et au galop, une vitalité exubérante, non domestiquée. Dans L’errance est humaine le papier révèle les recherches de l’artiste au gré des circonvolutions de la création, en une traversée fertile de l’incertain. Dans Fresques surgissent, sous la pointe du fusain, les contours d’une horde féminine endiablée. Foraine, la dernière création de la compagnie, est un spectacle d’entresorts, une expérience sensorielle forte pour 60 spectateurs qui puise dans les dans les codes du forain tout en lui donnant un éclairage contemporain. Avec Fil-fil, Bestiaire et Cousumain Jeanne Mordoj s’éclipse pour mettre en scène de jeunes artistes et s’appuie sur leur vitalité et leur énergie pour inventer de nouveaux personnages singuliers.