Paradeisos

(IL FAUT CULTIVER
NOTRE JARDIN)

LE SYNDICAT D’INITIATIVE

JEUDI 3 AVRIL 19H

Maison du temps libre – Rochechouart

VENDREDI 4 AVRIL 20H30

Ferme Saint Michel – Confolens
SÉANCES SCOLAIRES
JEUDI 3 AVRIL 14H30
Rochechouart
VENDREDI 4 AVRIL 14H30
Confolens
40 min / Tarif Hors les murs
THÉÂTRE /  DÈS 11 ANS
UN SPECTACLE IMAGINÉ PAR JULIEN DUVAL,
CARLOS MARTINS ET BÉNÉDICTE SIMON
TEXTES JULIEN DUVAL, MARCO MARTELLA,
CARLOS MARTINS ET BÉNÉDICTE SIMON
AVEC JULIEN DUVAL ET CARLOS MARTINS
En coréalisation avec

Production : Le Syndicat d’Initiative / Coproduction : Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine, Théâtre Ducourneau – scène conventionnée d’Agen

Disponible très prochainement !

« Il faut cultiver notre jardin » conseillait Voltaire, mais que se cache-t-il vraiment derrière cette injonction du philosophe des Lumières ? C’est sur cette interrogation que débute la conférence un peu décalée de Carlos et Julien.

Pourquoi le jardin contribue-t-il à notre épanouissement ? Quels plaisirs nous procure-t-il et comment satisfait-il notre besoin de beauté, de contemplation et d’émerveillement ? Comment modifie-t-il notre perception du monde et de notre propre présence sur terre, ainsi que notre relation au temps ? Histoire, poésie, jardinage, botanique, chants d’oiseaux, musique, articles de presse, de philosophie, de littérature et de rencontres : le spectacle bascule doucement dans une promenade sonore et lumineuse, aussi poétique que ludique (voire absurde), et nous ramène à l’essentiel : un lieu chargé de transmission et d’émotions.

Le syndicat d’initiative est une compagnie de théâtre installée à Bordeaux, qui se consacre principalement à la création de textes contemporains. La compagnie cherche à créer un théâtre résolument généreux, où la poésie est un événement rassembleur. Sa recherche est centrée sur un travail d’acteur exigeant et physique. Elle interroge également la question d’une esthétique actuelle pour proposer au public un théâtre frappant, qui parle aux sens. Ses choix artistiques et les projets qu’elle développe reposent sur le binôme Julien Duval et Carlos Martins

Julien Duval […] nous propose ici les contours naissants d’une petite forme autour du Candide de Voltaire dont l’ultime assertion « il faut cultiver notre jardin » devient le prétexte à une réflexion sur notre être-au-monde. On a voulu voir dans cette simple phrase une pensée si profonde qu’elle en était devenue superficielle. Julien Duval et Carlos Martins, dans Paradeisos en tirent la quintessence et nous convient à une promenade dans ce jardin encore en friche mais duquel se dégagent déjà des effluves douces et poétiques. » Io Gazette, 10/05/2021

« Destinée à être jouée en appartement et dans tous types d’autres lieux, nous expliquent les deux artistes derrière la table qui leur fait office de scène, cette ramification de leur adaptation de Candide est bien drôle et délicate. Comme celle des OS’O, bien que sur un sujet tout différent – l’importance du jardin dans notre épanouissement –, leur vraie-fausse conférence a donné lieu à une bien belle étape. » ScèneWeb, 12/15/2021

« Une mise en scène aussi épurée qu’originale, un éclairage savamment dispensé, deux comédiens, Julien Duval et Carlos Martins, ont agréablement désorienté un public très à l’écoute. » Le Petit Bleu d’Agen, 06/10/2021